Chapitre 5

8.8K 227 279
                                    




-Ma mère : Nesrine , lève-toi aller

-Moi : Maman laisse moi dormir s'il te plaît , avec une voix à moitié endormie

-Ma mère : On va acheter tes robes , appelle Inaya elle va nous accompagné y'a aussi Nouria qui vient avec nous

Je regarde mon réveil et constate qu'il est 9h du matin .

-Moi : Maman s'il te plaît laisse moi dormir encore un peu

Là je vois qu'elle commence à prendre la claquette qu'elle portait au pieds, je ne perd pas une seconde et me lève rapidement de mon lit .

-Ma mère :Dépêche toi , Nouria est déjà dans le salon on t'attend

Dite moi que je rêve , ​​​​déjà que je ne veux pas de ce mariage , on me lève hyper tôt pour aller acheté mes robes.

Tout les jours quand je me réveille je prie pour que ce soit un rêve , un putain de rêve ! Mais c'est toujours la même .

Après que ma mère est fermé la porte je m'assois sur mon lit histoire de remettre les idées en place .J'avais un mal de tête affreux et la seule  chose que j'avais envie de faire c'est d'aller me rendormir . Mais je tient un peu a ma vie alors je ne le ferai pas , ma mère est capable de tout.

Je prends mon téléphone qui était posé sur la table de chevet , et regarde si Amine ne m'a pas envoyé de message. Je vérifie et aucun signe de vie de sa part . Depuis que je lui est annoncé ce mariage je ne l'ai pas revu. Il peu pas me laisser tombé , pas maintenant . Il compte beaucoup pour moi comme Inaya compte beaucoup pour moi .

Je lui en veux d'avoir réagit de la sorte . Il n'arrive pas à comprendre que je n'avais pas là choix mais avec sa putain d'origine algérienne c'était perdu d'avance . En parlant d'origine il n'arrêter pas de me tailler parce que je suis marocaine ce connard . A chaque fois il dit qu'il  ne mettrais jamais un pieds dans mon pays mais un jour je lui est dit que j'avais acheter des billets pour nous deux au Maroc et vous savez quoi ? Il a directe accepté ce con ! Bien sûr c'était de faux billet je n'avais pas d'argent à cette époque , c'était il y a quoi ? Deux ans ?Mais maintenant il a mûri même si il continue à me tailler mais moins qu'avant quand même et Dieu merci parce que un moment je lui aurait jeté une poêle dans sa gueule .

Ma mère : NESRINE !

Je sursaute à cause de la voix de ma mère et vu le ton qu'elle a employé si je ne bouge pas de mon lit c'est la claquette qui m'attend .J'allais reprendre mon téléphone mais la porte de ma chambre s'ouvre sur Yacine , à moitié endormie avec un putain de doudous dans la main . Je fronce les sourcils mais tout en souriant et le regarde pour voir ce qu'il l'amène ici .

-Yacine : Lève ton putain de gros cul de ton lit je te jure que sinon je reviens avec un sceau d'eau froid

-Moi  : Il veut quoi baby boss là ? Retourne dormir avec ton doudou

-Yacine : Gwendoline elle t'emmerde

Il ferme la porte et retourne dans sa chambre je supposes . Moi je suis rester sur le « Gwendoline » .Il a vraiment appeler son putain de doudou Gwendoline ?! Mon frère n'a jamais été douée pour donner des prénoms .

Je souffle d'exaspération et je vais dans mes contact pour appeler Inaya

Appel "Inaya"

-« Inaya : J'espère que c'est pour une bonne raison que tu m'appelle à cette heure -ci sinon je te jure j'arrive te tuer »

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now