Chapitre 24

11.7K 269 389
                                    



P.D.V Nesrine


Ma tête putain


J'ai l'impression qu'on me tape sur la tête avec un rocher


Et pourquoi je suis autant fatigué ?

Mes paupières s'ouvrent difficilement à cause de la lumière et de la fatigue . Je cligne plusieurs fois des yeux avant de les ouvrir complètement . Et mon premier geste instinctif et de mettre ma main sur ma tête malade . Je sens sous mes doigts un bandage ce qui me dit froncer les sourcils .

Bordel mais qu'est ce qu'il sait passer ?

Avec difficultés je pose mes avants bras sur le matelas et inspecte la pièce . J'étais dans une petite pièce , une chambre à première vu . Il n'y avait pas grand chose à part une commode , une armoire , un bureau et un lit où je suis allongé .

Je sens que ma tête va exploser

Et pourquoi je me sens aussi fatigué ?

Je me pose sur les fesses et ferme les yeux à cause de là douleurs. A chaque mouvements ma tête me fait un mal atroce .

J'avais toujours les yeux fermé quand j'entends la porte s'ouvrir. Je réouvre les yeux et porte mon regards sur les 2 hommes qui viennent de rentrée et que je reconnu directement.

Mehdi et Farès

-Mehdi : Tu est réveillé ?

Ça se voit pas ?

-Mehdi : Dit moi comment tu te sens ?, en ce posant près de moi

-Moi : Euh j'ai mal à la tête mais genre beaucoup et ...je suis fatigué

-Mehdi : C'est normal tu a perdu beaucoup de sang mais sa passera

-Moi : du sang ?

Je le vois qu'il fronce les sourcils ainsi que Farès qui était rester près de la porte .

-Mehdi : Tu ne te rappelle pas de ce qui s'est passé ?

Je hoche négativement la tête et il me regarde longuement dans les yeux . Je me souvient de rien  !

-Mehdi : Dit moi comment tu t'appelle ?

Je fronce les sourcils face à sa question debile et dit :

-Moi : Nesrine

-Mehdi : Ton âge ?

-Moi : 21 ans

-Mehdi : Ton origine ?

-Moi : Marocaine

-Mehdi : Tu te rappelle de lui ? , en pointant du doigt Farès

-Nesrine : Oui c'est Farès

-Mehdi : C'est quoi la dernière chose dont tu te rappelle ?

-Moi : Euh ...je ...j'etait dans la maison en train de faire à manger et je crois que Fares m'a appeler puis je me souvient plus

-Mehdi : Hum...Ça va ce n'est rien de grave j'ai cru tu avait perdu la mémoire

Pendant un cours instants moi aussi . Il se lève et me dit :

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now