Chapitre 30

7.7K 219 873
                                    


Salam Aleykoum ! J'espère que vous aller bien ? Avant que vous commenciez ce chapitre il fallait que je vous dise 2 , 3 petite chose

D'abord , merci ! Je pensais pas que autant de gens aimerai ma chronique et vos commentaire me font tellement plaisir et me font tellement rire .

Donc merci ! 🤍

Deuxième chose c'est que vous me demander beaucoup de poster plus souvent . Je comprends totalement mais avec le code , l'école ( le lycée <<) ma famille,  c'est vraiment compliqué à gérer .

Attention je ne dit pas que j'arrête là chronique  pas du tout , je savais dans quoi je m'engager donc ne vous inquiète pas je terminerai cette chronique Insh'الله . Mais je fait à peu près 4000 mots par chapitre et en faire plus met impossible . Surtout que pour écrire un chapitre il me faut plus d'une semaine tellement je n'ai pas de temps.

Sachez que je fait du mieux que je peux pour vous poster le plus vite les chapitres .

J'espère que vous me comprendrez

🤍

———————————————————————







J'était perdu

J'étais terrifié je dirai même terrorisé

J'étais à deux doigt de la crise d'angoisse pourtant elle ne vient pas

J'étais mal, j'étais constamment stressé

Tout ça parce que des hommes veulent ma peau

Ce que je m'a dit Amine m'a encore plus stressé que je ne l'était déjà . Je tremble limite des mains. Il me fallait mes médicaments.

Immédiatement

Sa faisant 1 heure que je roulais et je savais exactement où j'allais . Quand j'arrive enfin à destination je vérifie dans la boîte en gant en priant qu'il est mes médicaments. Mais c'est là que je me rappel que ce n'est pas ma voiture et que la mienne a brûlé y'a quelque jours. Tant pis je vais devoir faire sans .

Je souffle et sort de la voiture. Je la verrouille et monte dans le bâtiment . Il fallait que je l'a vois , il n'y a que elle qui peut m'aider.

Arrivé devant sa porte je toque et attend qu'elle m'ouvre. Quand elle est devant moi j'ai directement les larmes au yeux .

Ma grand-mère est juste devant moi et c'est tout ce qui me fallait .Ma grand-mère est venue habiter en France après la mort de mon grand-père Allah y Rahmo . Elle ne supportait pas de rester dans la maison où elle a vécu avec son mari .Elle parle arabe mais peu le français mais je vous mettrais l'es discussion en français .

Je l'a prend dans mes bras malgré  sa petite taille et l'embrasse sur le front

-Ma grande-mère : Benti( ma fille) tu m'a manqué

-Moi : Moi aussi tu m'a manqué

- Ma grand-mère : Vas-y assied toi tu aurait dû me prévenir hmara j'aurai fait des gâteaux

-Moi : C'est pas la peine je suis venue pour parler

Elle me regarde longuement et dit :

-Ma grand-mère : Qu'est-ce qui se passe benti tu est toute blanche et tu tremble des mains ?

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now