Chapitre 44

7.7K 230 472
                                    





-Farès : On pourra rien faire pour lui

-Moi : ...

-Farès : Bref , restez pas trop tard rejoint moi au restaurant de Moussa après

-Moi : Vous avez toujours pas fini ?

-Farès : Non pas encore

-Moi : Je te rejoint dans 1 heure

-Farès :vas-y

Je raccroche et regarde les garçons joué au foot . Même si Lyes ne veut pas nous dire ce qu'il a , je ferais tout pour l'aider . Je comprends qu'il ne veut pas nous le dire maintenant, c'est vrai on le connaît que depuis hier , c'est normal qui ne nous fassent pas encore confiance.

Il faut juste être patient

Puis tout d'un coup je me suis dit , et si j'allais voir Inaya . Elle devrait être chez elle à cette heure-ci .Ce que m'a dit Amine tout à l'heure m'a un peu inquiéter.

J'appelle Yacine et Lyes pour au moins les prévenir

-Yacine : Qu'est ce qu'il y'a ? On allait faire un autre match là !

-Moi : Je vais partir voir Inaya vite fait , tu peut rester avec lui , en parlant à Yacine

-Yacine : Ouai tranquille

-Moi : Ça te dérange pas Lyes ?

-Lyes : Non t'inquiète.

Je hoche la tête et je part en direction du bâtiment à Inaya , pour au moins voir si elle va bien ou pas.

Mais durant tout le trajet j'ai eu l'impression d'être observé ou suivit . Je sais pas comment vous expliquer . Je sentais un regards derrière mon dos du coup je n'arrêtais pas de regarder derrière moi mais personne .

Je sais qu'il peut rien m'arriver parce que il est que 16 heure et tout le monde est dehors , les mères , les enfants ect .

Une fois arrivé devant le bâtiment je regarde une dernière fois derrière moi et je rentre à l'intérieur du bâtiment .

J'appréhende un peu de revoir Inaya , ça fait longtemps que l'ont sait pas vu mais bien sûr on parle toujours par message. On essaye d'éviter le sujet de Farès ect . Mais c'est vrai qu'avec son stage et mon travail on a du mal à se voir en ce moment .

Une fois devant la porte je toque et c'est directement sa mère, tata fatma qui m'ouvre avec un grands sourire

-Tata fatma : Ma chérie ça fait longtemps

Je lui rend son sourire et la prends dans mes bras. Tata fatma je la considère comme ma deuxième mère , elle a toujours été là pour moi et elle me considère comme sa troisième fille .

-Moi : Tu vas bien tata ?

-Tata fatma : Hamdoulilah rentre ma fille rentre

J'enlève mes chaussures à l'entrée et rentre dans l'appartement.

-Tata fatma : Tu est venue voir Inaya hein ?

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now