TOME 2: Chap 1 ( long métrage)

1K 109 2
                                    

25 ans Plus tard

*

*

*

Assise sur un rocher face à la mer ses cheveux virvolté de partout couvrant son visage de temps en temps, les yeux embrumés de larmes elle ne voyait guerre . Pieds nu , visage fatigué orné de cernes, teint pâle, elle est au bout de sa vie ! Remarquant les regards insistant des passagers elle se décida à partir .

Dévastée, elle l'était. Son cœur était en milles morceaux, trois jours que ses larmes n'ont pas tarit. Elle ne voulait qu'une chose MOURIR et la rejoindre !

Perdre un être cher est de loin la chose la plus douloureuses de notre vie. Ce qui conduit à l'idée de ne plus jamais revoir l'être qu'on aime, ou entendre sa voix, voir son visage, rire avec cette personne ou même pleurer avec elle c'est l'épreuve la plus dure qu'une personne puisse vivre.

Et pourtant, la mort fait partie de la vie humaine, et chaque personne doit y faire face un jour ou l'autre.

Mais à chaque fois elle nous surprend, elle nous prend l'être aimée sans crier gare au moment où l'ont s'y attend le moins .

Repensant à leur dispute, au nombre incalculablees où elle s'était fâché contre elle , elle regrettait, c'était sa moitié, son binôme, elle se voyait en elle complètement, pas besoin de miroir , elles étaient complémentaires . C'était la seule avec qui elle partageait ses souffrance, elles ont vécues toute leur vie ensemble et elles pleuraient ensemble l'absence de leur parents dans leur vies, elle ne sait pas se débrouillé seul dans la vie , elles faisaient tout ensemble maintenant que devrait elle faire? Elle ne sais pas !

Elle aurait dû plus être là dans ses périodes où sa moitié avait besoin de son soutien, elle aurait voulu plus l'aimer , mais elle n'avait pas su comprendre sa douleur, elle aurait tellement fait mieux si elle pouvait remonter le temps !

Jamais son cœur ne cicatrisera de cette douleur JAMAIS !!!

Trois jours qu'elle était partit , fuguant et fuyant cette réalité. Une réalité qui l'a quand même rattrapé, malgré son degré de vouloir y échapper !

Trois jours qu'elle dormait sur cette plage se souciant à peine de ce qui l'entourait, ayant quitté sa maison, la vérité était beaucoup trop dure pour elle . Elle ne pouvait pas !

Marchant sur le sable dans une volonté de rentrer enfin chez elle et d'assumer la réalité , sa vue devenait de plus en plus floue, une douleur horrible atteint sa tête et elle perdit connaissance tombant comme une limasse au sol .

*

*

*

*


Ramatoulaye Niang


-Tu penses que je n'aurais jamais rien su ? Regarde moi dans les yeux comment t'as pu ? Tu m'a trompé, tu m'a berné , t'as joué avec moi en faite !! Quel idiot je suis ! Combien de temps ça a duré combien !!? Bordel jamais je ne te pardonnerai ça jamais !! Chérif , Aïta et Aïda sont mes enfants !?? Suis je leur père ? RÉPOND MOI FEMME ADULTÉRINE !!

-Je....Quoi...mais oui bien sûr que ce sont t'es enfants....moustapha...je te jure que je ne t'ai pas trompé...s'il te plaît crois moi...je jure sur la tête de nos enfants et de notre amour que je ne suis pas infidèle ...pour l'amour de dieu...je...je...t'en su....

-Qu'elle comédienne tu fais ! Je ne veux plus te voir !! Je te déteste , tu me répugne !! Tu n'es qu'une manipulatrice et une grosse menteuse, j'ai passé 19 ans de vie commune avec toi , je t'ai aimé et je t'ai tout donné, je t'ai soutenu dans les moments dure , et toi espèce de garce , ingrate tu ose me trahir !! Moi ? Moi l'homme qui t'a fait renaître !!

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant