Tome 2: chap 6

444 59 2
                                    



Ramatoulaye Niang

Assise seule sur mon lit je fixait un point pensive . Aujourd'hui pour la première fois depuis 6 ans je me remet en question.

Qu'est-ce que je suis devenue ?

Si je me pose cette question la réponse que ma conscience me dira ne me plaira guère . Mais je la laisserais quand même me répondre.

-Alors conscience que suis je devenue ?

-Tu es devenu une femme faible, une femme vide, désespérée, dépourvue de bon sens , fade , maussade , terne, dépressive, et enfin égoïste ! Oui égoïste tu as perdu goût à la vie, éloignant tes enfant surtout Chérif de toi pour quoi ? Pour qui ? UN HOMME ! Quel homme ? L'homme qui t'a humilié, saccagé et retiré ton bonheur ! Donc ton bonheur dépendait d'un homme ? Et dès qu'il t'a quitté il a emporté ton âme avec toi ! Est tu si faible d'esprit, si écervelé ? Arrêter ta vie , détruit celle de tes enfants pour un homme Ramatoulaye, la honte est le sentiment le plus minime que tu devrais ressentir ! Tu es indigne d'être mère , car tu as gâché la vie de tes enfants pour pleurer l'abandon d'un homme ! De la pitié veut tu que l'on ressente pour toi ? Pourquoi toi qui a tout délaissé pour pleurer un homme qui te méprise ! Ta mère est morte avec le chagrin de te voir sombrer encore et encore, ta sœur t'en veux et ne t'adresse plus la parole à cause de ton attitude indigne, ta meilleure amie a pris aussi ses distances ne supportant pas de te voir ainsi !  Au final il t'es resté que Chérif à tes côtés, et toi qu'à tu fais pour lui à part être un lourd fardeau ! RÉVEIL TOI RAMA IL EST TEMPS !

-Ahhhh ça suffit !!!!! Nooooooooon !!!

Hurlais je me levant dégageant tout les objets qui était sur ma coiffeuse, je prend mon téléphone et le jette sur le miroir qui se casse et les bris de verre éclate au sol . Je me tourne et enlève le drap du lit avec furie, j'arrache mon écran plat fixé au mur , je jette la nourriture qui était posé sur la table  de mon mini salon . La chambre état horrible a voir et désastreuse, j'avais tout détruit sur mon passage.

Les larmes au yeux je me laisse tomber au sol , recroquevillé sur moi même pleurant comme une folle , les mains sur la tête  tremblant comme une toxicomane.

J'ai perdu ma fille Aida , et j'ai détruit ma vie je me déteste et me trouve abjecte  !

-JE TE DÉTESTE MOUSTAPHA DIOP !! JE TE HAÏS !!!

-Maman !

Je soulève la tête et je vois ma fille devant la porte me regardant les larmes au yeux.

-Qu'es ce qui t'es arrivé maman !

Hurle Chérif venant vers moi et essaye de me relevé . Il m'aide à me lever et me pose sur le lit .

-Maman !!

Je tourne de nouveau vers ma fille , ma petite Aïta je la reconnaîtrais parmis mille ma fille à moi . Je me lève et ouvre mes bras , elle court venir s'y blottir et ensemble nous nous sommes mise à pleurer telle des madeleines.

Inconsolable je caressais la tête de mon enfant après de longue année, une bouffée d'air me transperce le corps je me sens revigoré.

-Allez calmez vous maintenant.

Nous dit Chérif .

Je me serre de ma fille et lui saisie le visage la contemplant sous toute les coutures.

-Pardonne moi ma fille !

-Je n'ai rien à te pardonner maman .

Elle me reprend dans ses bras me serrant plus fort .

Leyla Benza Mbengue

Sortant de chez Rama je vois un appel manqué de Yacine , je décide de l'ignorer et de rentrer chez moi. Cette journée m'a fatigué mais au moins elle n'a pas était vain .

Arrivé à la maison je me gare et rentre à l'intérieur.

-Maman enfin tu es là ! T'étais où bon sang !

Je pénètre le salon et vois ma fille Penda dans un sale état, je jette mon sac rapidement et me dirige vers elle inquiète.

-Qu'es ce qui t'es arrivé ma chérie !

-C'est cette garce Ma !

-Quelle garce !

-J'ai trouvé Chérif proche d'une de c'est soit disant collègue et ont c'est battue maman !

-Merde Penda quand va tu grandir ! Tu te bat pour ce connard de Chérif diop !

-Mais je l'aime moi !

Je lui assène une grosse gifle furieuse.

-Je t'ai demandé de le rendre amoureux de toi et pas que toi tu tombe amoureuse ! Séduit moi cet abruti et prend lui tout son argent point ! Et s'il te plaît sois classe et arrête de te crêper le chignon avec toute les filles qui s'approche de lui ! Chérif est comme son père il déteste les filles m'a tu vu ! Respecte toi Penda !

Elle baisse la tête honteuse !

-Désolé maman je n'ai pas supporté de les voir si proche mais t'inquiète ça ne se reproduira plus .

-J'espère bien ! Je n'ai pas travaillé jusqu'ici mon plan pour que tu foute tout en l'air ! Penda Ramatoulaye m'a beaucoup pris , d'abord ton grand père puis l'amour de ma vie ...

-Tonton Moustapha ?

-Oui ! Jamais je ne lui ai pardonné j'ai juste reculé pour mieux sauté. J'ai attendu des années pour pouvoir me débarrasser d'elle définitivement. J'ai fait croire à Moustapha que sa tendre épouse le trompé, je lui avais envoyé des montages photos de Rama et un autre homme pas très catholique ! Je les ai séparés et ai détruit leur vie à chacun : c'était l'étape A. Maintenant l'étape B: consiste à détruire celle de leur progénitures, déjà la pauvre Aida est morte. Il ne me reste que les deux autres. Je suis si près du but , alors je te préviens que si tu gâche mes projets je te bute COMPRIS !!

Hurlais je . Elle ouvre les yeux apeurée.

-Oui maman !

-Parfait ! Nous devons rendre justice à ton papi et cela consiste à détruire Rama et tout ce qui tourne autour d'elle ! TOUUUT !

-Ma..?

-Quoi !

-Tu aimes toujours tonton Moustapha non ?

-Oui mon amour pour lui n'a jamais cessé !

-Alors pourquoi l'avoir mis avec cette Yacine ?

-Yacine est un pion qui m'a beaucoup aidé , grâce à elle Moustapha est dépourvue de bon sens . Elle m'aide à le contrôler et le rendre vulnérable ! Et je te rappelle que c'est aussi grâce à elle que cette idiote d'Aida est morte !

-Hum je vois maman . En tout cas ne t'inquiète plus pour moi je te promet de bien m'occuper de Chérif .

-Tu as intérêt !

Dis je quittant le salon. Je monte dans ma chambre et me déshabille pour prendre ma douche.

Je ne sais pas qu'est-ce j'ai fait pour mérité une fille comme Penda . Mais vu qu'elle est assez bête je peux toujours la contrôler, différent de son papa qui était très malin et curieux. Heureusement que je me suis débarrasser de lui rapidement, car il commencé à fourré son nez un peu partout . Du coup j'ai juste augmenté le dose de ses médicaments et oups il est mort !

Jusqu'ici tout se déroule bien et je ne laisserais rien ni personne gâché ma vengeance alors que je suis si près du but !




Votezzz guys🥹❤️

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant