✔ CHAPITRE 18 ✔

1.5K 188 5
                                    

MOUSTAPHA

-Comment elle s'appelle ?

-Ramatoulaye Niang !

-Et c'est quoi le nom de son défunt mari ?

-Alioune Mbengue !

-OK c'est noté, comme madame Mbengue est en état de choc, nous la laissons se reposer. Mais demain vous devez l'amener au poste de police, pour qu'elle fasse sa déposition !

Dit Mr l'agent

-Ok j'y veillerais

Répondis je

Après que Alioune soit tombé du balcon, il a perdu la vie sur le coup !

Ensuite la police a débarquée, comme Rama leur avait prévenu avant !
Ils sont fait le constat, et on déclaré que c'était du légitime défense !
Mais malgré tout Rama devait faire une déposition. Ils disaient que sa fait partie de la procédure !

Cette dernière est tellement choquée, qu'elle n'a pas encore ouvert la bouche !!

Assise sur le fauteuil du salon, Rama fixait un coin de la pièce les yeux grands ouverts ! Je l'avais recouverte avec une couverture, et lui a donné une tasse de thé, qu'elle n'a pas d'ailleurs bu !

-Rama tu m'inquiète là !!

Elle ne répond rien et fixait toujours son coin !

-Vous êtes sûr qu'elle n'a rien ?

Demandais je au docteur qui venait de l'ausculté et qui s'apprêtait à partir.

-Oui elle est fatiguée et très choquée ! Laissez là récupérer, demain elle verra plus claire !

-Ok d'accord !

*

*

*

3h00 après les policiers avaient finis leur inspection, et ils sont partis avec l'ambulance qui a ramenée le corps d'Alioune à la morgue !

C'était une nuit infernale et atroce !!

Pauvre Ramatoulaye, à 22 ans seulement tout lui tombe dessus !
C'est un vrai cauchemar.

Je m'assois près d'elle et lui prend la main.

-Tu sais ce qui me plaît le plus chez toi, c'est que tu es courageuse et malgré tout, je suis certain que tu va t'en sortir ! Tu a beaucoup étudié pour pouvoir réussir et aider ta famille ! Tu t'es marié juste pour faire plaisir à ta famille ! Tout ce que tu fais tu pense d'abord au autres. Tu t'es engagé dans ce mariage essayant de ton mieux, ce n'est pas de ta faute si tu es tombé sur un homme dérangé, qui n'a fait que te pourrir la vie ! Tu as trop souffert en 2 mois, il faut que tu te reprenne et que tu te lève ! Alioune est mort ! On n'y peut rien, c'était son destin en plus c'était lui ou nous ! C'était du légitime défense, ne pense pas que c'est toi qui l'a poussé ! Rama Rama !!!!

Elle continuait de fixer son coin

-Rama te laisse pas abattre !! Je t'en prie réagie !!! Rama

Hurlais je

Et sans savoir quoi faire je la donne une forte giffle, ce qui l'a fit trésaillir

-Je l'ai tué !! C'est moi !!

Hurle t'elle en s'agitant

-Calme toi !!

-Nonnnnnnnn je suis un assassin !!

Elle se lève et se met à tout cassée. Rama était comme une déchaînée, criant partout qu'elle est un assassin !
Elle hurlait fort ! Mais je la laisse déversé toute sa colère.

Elle tombe par terre, en pleurant.
Je la rejoins et la prend dans mes bras.

-Chut chuttt cava aller !

-Es ce que je ressemble à une criminelle ?

-Non !

-Mais pourtant j'ai tué mon mari !!

-Arrête !!

-Alioune était mon mari !!

Dit elle en riant nerveusement

-Chuttt

-Et je l'ai tué, je l'ai poussé, il est mort en tombant du balcon !! " Kon Man deum laa, deum bou makk" ( Donc je suis un vampire, un grand vampire)

-Non mais...

-Un monstre !!!

-Ferme là !!! Tu n'es qu'une femme qui s'est défendue car son mari voulait la violé et la tué !!! Si tu ne l'avais pas poussé à cette heure t'était déjà mort !!! C'est ce que tu voulais ? Alors remercie dieu de t'avoir laissé toujours en vie !

Elle s'écroule sur ma poitrine, pleurant de toute ses forces.

-Je ne veut pas resté ici !

Dit elle faiblement

-Ok allons chez moi !

Je la laisse une minute, prend ma clé, ouvre la porte et reviens la prendre en la soulevant. Elle ne dit rien continuant de pleurer.

******

Arrivé chez moi, je la monte directement dans ma chambre. Lui donne une paracétamol.
Et 5 minutes après elle s'endort !


RAMATOULAYE

Des rayons lumineux me piquent les yeux. Et une odeur d'omelette grillé me picote les narines !
J'ouvre les yeux, les fermes, les ouvres !
Je me lève doucement et m'adosse sur le lit. Je regardais la fenêtre, et les images de la chute d'Alioune me revienne ! Je ferme les yeux essayant d'oublier, mais non ! Je la revoie encore plus ! J'ai passé toute la nuit à faire des cauchemars !

Mes larmes coule doucement sur ma joue. Je me remet à penser à la nuit d'hier.
Je l'ai poussé mais c'était pas exprès je n'avais pas calculé le balcon.
Je n'arrive toujours pas à assimiler ce qui c'est passé !
Alioune Mbengue est mort ! Poussé par moi ! Parce qu'il a eu une excès de jalousie et voulait me tué !

C'était trop pour mon petit cerveau ! Elle allait exposée !

-Rama !!!

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant