Chapitre 10

7.3K 196 72
                                    




P.D.V Nesrine



Je me réveille avec un énorme mal de tête et des douleurs plein le corps. J'ouvre difficilement les yeux et vois que je suis ma chambre plus précisément sur mon lit .

Comment j'ai atterri dans ma chambre ?

Il me faut un moment pour me remettre des évènements de la veille . Les souvenirs sont encore flou . Je pose mes deux pieds sur le sol et essaye de me lever mais à peine debout je m'écroule lourdement pare terre . Je lâche un grognement et réessaye de me lever avec l'aide du matelas .

Une fois debout je me dirige vers le miroir de mon dressing et me regarde .
Je lâche un cri d'effroi en voyant mon état . Des blessures sur tout le corps , mon visage emplis de bleu , mon sourcil ouvert et du sang séché . Il y avait du sang , beaucoup de sang . Je regarde l'état de mon ventre et mes jambes et c'était le même résultat . Des bleus de partout plus grand les uns que les autres .

Je me rappel de tout maintenant ! Et sans que je puisse faire quoi que se soit une larmes coule le long de joue .

Je me ressaisie et me dirige vers la salle de bains histoire de soigner ce que je pouvais . Me regarder dans le miroir me dégoûte et tout sa à cause lui .

J'ouvre dans les placards en espérant de tout coeur qu'il y est quelque chose pour désinfecter mon visage . Puis au fond du placard qui est accrocher au mur , je vois une petite trousse de pharmacie . Il n'y a pas grande chose mais c'est mieux que rien .

J'ai du mal à tenir sur mes jambes meurtri alors je m'appuie de le bord du lavabo , histoire d'au moins rester debout quelque minute . Je prends  du coton que j'imbibe de désinfectant et j'appuie sur mon arcade blessés . Je grimace de douleurs mais continue de me désinfecter et d'enlever tout le sang séché .

Je ne sais pas combien de temps je suis rester inconsciente mais je n'avait absolument pas envie de savoir . Une fois avoir fini mon visage je cherche une crème pour les bleues mais il n'y avait absolument rien . Je vais devoir faire avec .

Après m'être soigner je me dirige vers la cuisine pour me préparer du lait au chocolat . J'avais vraiment la dalle et mon ventre crié famine . Je descend les escaliers avec toute la difficulté du monde . J'ai failli tombé au moins une vingtaine de fois .

Une fois arrivé à la cuisine je prend une tasse avant de le remplir de lait et le laisser chauffer au micro-onde . Je met de la poudre au chocolat ainsi que un sucre et une fois ma tasse prête je m'assieds sur la grande tabouret blanche . Je prend mon téléphone, le déverrouille et vois directement une photo de moi avec toute ma famille . Moi juste à côté de mon père qui avait un sourire dont je m'en lasserai jamais .

Mon père sourit tout le temps pour rien parce que c'est un sunna . Puis ma mère qui tient Maïssa dans ses bras , elle devait avoir 4 ans maintenant elle en a 5 . Puis Yacine accroupis en faisait le signe de Jul . Mon père voulait le défoncer parce que il voulait envoyer la photo au bled . Au final il a barré sa tête . J'étais morte de rire ce jour là et Yacine a bouder pendant au moins 2 jour .

Sa fait bientôt 3 jours que je ne sois pas aller les voire au grand bonheur de Yacine je suppose. Mais leurs rendre visite maintenant serai du suicide . Ils poseront beaucoup trop de question sur mon état et d'énoncé Farès ne me dérange pas au contraire . Mais je sais pas , quelque chose bloque. Je peux pas aller voir mes parents et dire que mon « mari » m'a infligé des coups . Yacine serait prêt à le tuer. Il a toujours été protecteur envers moi même si il est plus petit que moi . Et puis sa mère ,une femme avec un coeur incroyable , elle serait tellement déçu de lui alors je ne préfère pas . Vous aller me trouver peut être bête mais c'est mon choix.

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now