Chapitre 16

7.9K 203 368
                                    





Elle dévie son regards vers moi et écarquille les yeux en me voyant . Je lui sers un peu plus fort le bras pour lui montrer mon mécontentement et dit :

-Moi : J'ai dit qu'est ce que tu fait ici ?

-Nesrine : Je ...je

Elle n'a pas eu le temps de finir sa phrase qu'une balle vient de passer juste à côté de nous . Elle pousse un cri de frayeur en mettant ses mains au dessus de sa tête . Moi , je ne perd pas une seconde , je lui prend le poignet et cours vers le sens inverse de la balle qui avait tenté de nous toucher .

-? : Il est là , dit une voix qui m'est inconnu

Fait chier putain ! Ali a envoyé ses hommes lui aussi . Je cours toujours en sens inverse avec 2 gars a nos trousse . Je ne peut pas sortir mon arme a cause de Nesrine , il est hors de question que je sort une arme devant elle .

On cours toujours dans le sens opposé mais une question me vient à l'esprit ? Je suis censé la ramener où pour essayer de la faire sortir d'ici ? Si c'était une autre meuf je l'aurai laisser mais ma conscience me crie de la sortir d'ici .

Peut être que je fait tous sa pour ses parents ? Je les ai rencontrés lors de notre mariage , ils me dit qu'il me confier leurs fille et de prendre soin d'elle même si c'est un mariage forcé . Bien sûr ils n'auraient pas dû . Pour moi tout est de sa faute , ce mariage . Mais là , tout de suite c'est comme si mon corps agissait seul . Lui prendre le poignet , courir pour échapper à ces gars .

Nous étions toujours en train de courir alors que 2 hommes sont toujours à nos trousses . Marre de courir je me cacher derrière un mur et dit à Nesrine :

-Moi : Reste ici

Je m'approche de ses hommes alors qu'ils s'étaient arrêté pour sûrement nous chercher . Lorsque un des deux me repère il tape sur le bras de son collègue pour que son regarde se pose aussi sur moi . Tout les deux sourit et s'approche de moi doucement .

-? : Tu sais combien notre chef va nous payé si on te ramène à lui vivant ?, en souriant avec ses dents jaune

-Moi : Une jambe en moins avec des balles dans votre corps si vous me ramenez pas et de toute façons vous serai mort avant , en haussant mes épaule pour les provoquer

-? :Tu vas voir connard , en me sautant dessus

Mais à peine qu'il essaye de sauter sur moi je lui fait une balayette et il s'effondre lourdement par terre . Le deuxième arrive aussi pour défendre son ami mais je lui met un coups de poings bien placer . Le voyant déjà mal en point alors que je lui est juste mis un seul coup de poings je m'attarde sur l'autre à qui j'ai fait la balayette et le frappe au visage comme si c'était  un punching-ball. Ma haine remonter de plus en plus dans mon corps et tout autour de moi a disparu . Mon seul but , le tuer , le massacrer et qu'il le supplie de l'épargner . Je vois ses yeux se fermer petit à petit mais cela m'importe peu je continue de le frapper encore et encore .

Mais alors que j'étais dans mon monde de haine et de rage un violent coup sur la tête me fait lourdement tomber par terre , me faisait arrêter tout gestes. L'autre était debout devant moi , une arme à la mains me pointant en plein milieu du front .

-? : Tu bouge , je n'hésiterai pas à tiré , le chef a dit de te ramenez vivant mais il a jamais interdit de te ramener blessé

Je grogne dans ma barbe et regarde son arme . Si je bouge , il tire . Je le sais vu son regards . On dirait un putain de psychopathe avec ses cheveux en bataille secs et des cernes noir qui entoure ses yeux . Ne parlons même pas de son odeur qui me donne envie de gerber . Il pue la cigarette, le shit ou je ne celle qu'elle autre substance mais cette odeur est infecte .

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now