Chapitre 25

8.2K 221 358
                                    



P.D.V Nesrine

Je sens un poids à côté de moi. J'ouvre difficilement les yeux et je vois directement Farès endormie juste à côté de moi . Je vérifie autour de moi pour me remettre de mes esprits et me souviens des événements d'hier . Farès est allongé sur le ventre la tête tourné vers moi .

Je me rallonge et regarde son visage  . C'est difficile à l'avouer mais il est mignon comme sa , avec sa barbe de trois jour et ses sourcils bien tracé . Pour une fois qu'il avait l'air détendu. Je peut pas m'empêcher de passer mes doigts sur sa barbe , sur sa joue et sur sa cicatrice que j'avais découverte quand je l'avais soigner . Il a l'air vraiment fatigué alors je sors du lit tout doucement pour éviter qu'il se réveille puis je sors en fermant doucement la porte.

Je me retrouve seule dans ce long couloirs remplie de porte . J'imagine que ce sont des chambres . J'essaye de me remémorer le chemin d'hier et trouve vite les escaliers que j'avais emprunté hier.

Je frissonne à cause du carrelage froids et je n'avais absolument pas remarquer que j'étais pieds nu . Une fois en bas je découvre le salon totalement magnifique surtout la grande baie vitré qui fait au moins 9 mètre de haut . Elle donne sur un grand jardin où il y avait une piscine creusée.

Je me tourne et je vois directe la cuisine un peu plus loin . Je rentre à l'intérieur et je ne peut pas m'empêcher de la trouver magnifique. Une cuisine totalement équipée gris et noir en marbre . Tout simplement sublime.

Mais alors que j'étais toujours en train d'admirer la cuisine ,  j'entend la porte d'entrée de la villa s'ouvrir et se refermer . Mon coeur commence à battre plus vite et je pense directement que ce soit un homme qui était dans la villa hier . Je m'avance dans l'encadrement de la cuisine mais je n'ai même pas eu le temps de faire un deuxième pas que un homme rentre dans la pièce  .

Il était plutôt grands et musclé mais sans trop l'être . Il devait avoir la trentaine . Mais bizarrement je n'avais pas vraiment peur de lui . Il a l'air d'être gentille mais bon les apparences sont parfois trompeuses . Quand il me voit il fronce directement les sourcils et dit :

-? :T'es qui toi ?

-Moi : Oh...euh...je

Je ne savais pas même quoi dire . Je suis qui en réalité ? Enfin pour Farès je suis qui ? Je suis sa femme certe mais sa femme de force . Et puis je sais que certain homme ne sont pas au courant que Farès s'est marié c'est certains .

-Moi :Je ...suis...

-? :Attend mais t'es pas la femme à Farès toi ?

-Moi :Euh ....si

-? : Inès c'est sa ?

-Moi :Non Nesrine

-? :J'y était presque, moi c'est Houssam

Il me sourit gentiment , un sourire que je lui rendit . J'ai l'impression qu'il essaye de me faire décompresser parce que c'est vrai que depuis qu'il est là j'ai l'air vraiment tendu 

-Houssam :J'aimerais bien savoir ce que tu fous ici , je lui avait pourtant dit de ne jamais te ramener dans cette villa

-Moi : Je ...très longue histoire

Il me regarde longuement dans les yeux avant de sourire et de dire :

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now