Chapitre 39

7.6K 180 578
                                    



-Amine : C'est soit moi soit lui

Je fronce les sourcils et le regarde pour voir si il était sérieux .Mais vu son visage que je crois qu'il n'a jamais été sérieux jusqu'à aujourd'hui.

-Moi : Attends tu rigole là ?

Il ne dit rien et il continue à me regarder droits dans les yeux . Je rigole nerveusement et passe ma main dans mes cheveux . J'allais explosé .

-Moi : Tu veux que je divorce hein ?

Il ne dit rien alors je m'approche de lui  et le regarde droit dans les yeux .

-Moi : Je divorce et après il se passera quoi ? Tu crois que ces gens vont arrêté juste parce que j'ai divorcé avec lui ? MAIS PUTAIN RÉFLÉCHIT UN PEU ! JE DIVORCE AVEC LUI JE DECOIS MES PARENTS ET MA FAMILE , CES GARS N'ARRÊTERONS PAS DE ME POURSUIVRE ET PIRE JE NE SERAI PLUS AVEC FARÈS ALORS QUE JE TE RAPPELLE QUE C'EST LUI , C'EST LUI DEPUIS LE DÉBUT QUI ME PROTÈGE !

-Amine :...

-Moi : J'arrive pas à croire que tu me demande de choisir entre toi et lui

-Amine : Je -

-Moi : Ta gueule juste t'a gueule tu me dégoûte

Je prends mon sac que j'avais posé à côté puis je sort de la chambre en claquant bien la porte . Je marche vers la sortie de l'hôpital en essayant d'enlever les larmes qui coulés le long de mes joues .

Il a pas le droit de faire ça , il a pas le droit de me demander de choisir entre lui et Farès . Il était en train de me demander de choisir entre entre mon meilleur pote et mon mari .

Parce que oui

Farès est mon mari que ça lui plaise ou non

Je peut pas divorcer avec lui , en tout cas pas maintenant déjà parce que c'est lui qui me protège depuis le début même après ce qu'il m'a fait et aussi parce sur Farès a besoin d'aide .

Il a besoin d'aide à cause de la mort de son père .

Donc non je ne divorcerai pas avec lui .

Ma grands mère pense que je peut l'aidé à aller mieux alors je ferai du mieux que je peux même si je ne lui est toujours pas pardonner . Je peux pas partir comme sa ...je peut pas je me sentirai beaucoup trop coupable .

Mais je lui est clairement dit que si tout ça continue...je divorcerai .

Pour ma famille mais aussi pour moi .

Je me pose sur une chaise dans là hall principale de l'hôpital parce que je me sentais vraiment pas prendre le volant . Je commençais à avoir mal au coeur et ça c'est vraiment pas bon signe .

Tout d'un coup je sens mon téléphone vibré dans mon sac alors avec tout l'effort du monde je le sort et je vois un message de Fares.

-« Tu finis à quel heure ? »

-« Je viens de finir »

-« Je suis pas loin j'arrive te chercher »

Bon tant mieux parce que si je prends le volant je ferai sûrement un accident.Je ferme les yeux et essaye de faire le vide dans ma tête quand tout d'un coup j'entends :

-? : Nesrine ?

J'ouvre les yeux et je vois devant moi mon patron

Putain il manquer plus que lui

Je me lève de ma chaise pour me mettre devant lui et je lui réponds :

-Moi: Bonjour

-Patron : Tu vas bien ? Tu m'a l'air ...tourmenté

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now