Chapitre 46

6.7K 192 419
                                    




P.D.V Nesrine

J'étais toute seule à la villa en train de regarder la télé . J'avais dormis jusqu'à 15 heure et franchement ça m'a fait du bien de dormir un peu surtout ça me fait du bien de rester un peu seule

-? : SALEM AYLEYKOUM !

Faite comme si j'avais rien dit

Je me tourne en restant assis sur le canapé et je vois Sofiane le sourire au lèvre . Il s'approche de moi et me fait un bisou sur la joue avant de s'assoir a côté de moi

-Sofiane : Comment ça va ma vie ?

-Moi : Bien et toi ?

-Sofiane : Toujours dire Hamdoulilah

-Moi : Farès n'est pas là si tu veux le voir

-Sofiane : Je sais qu'il est pas là il m'a envoyé un message pour me dire de venir te voir histoire de faire un petit tour .

-Moi : Il s'inquiète trop

-Sofiane : Dit toi quand il m'a envoyé ce message je me suis dit « c'est vraiment Farès qui m'a écrit ça » je te jure depuis que vous êtes ensemble il a changer de ouff

-Moi : On est pas ensemble

-Sofiane : Vous êtes quoi alors ?

-Moi : ...J'en sais rien

-Sofiane : Vous en avez jamais parlé , genre je sais pas . Farès tu pense qu'il te considère comment ??

-Moi : J'en sais rien Sofiane je te jure je sais pas

-Sofiane : T'es tombé love de lui ?

-Moi :Quoi non !

-Sofiane : Orhhh arrête t'inquiète j'ai dit ça aussi à Fares il a eu presque la même réaction que toi

-Moi : On est pas amoureux Sofiane je n'arrive même pas à lui pardonnée pour ce qu'il a fait

-Sofiane : Attends tu lui a pas encore pardonné ?

Je hoche négativement la tête et il continue :

-Sofiane : Je pensais que tu l'avais pardonné

-Moi : Même si j'aimerais ...j'y arrive pas pour moi c'est grave ce qu'il a fait certe on parle normalement ect mais je garde toujours ça dans un coin de ma tête

-Sofiane : Mais pourquoi t'a rien dit ?A ce moment là pourquoi t'es pas aller voir tes parent pour divorcer ?

-Moi : ...Je voulais pas décevoir la famille et j'avais honte aussi

-Sofiane : Franchement même si Farès c'est mon pote t'a raison de pas lui pardonné ce clochard il le mérite , fait le bien galéré.

-Moi : T'inquiète c'était déjà prévu .

On rigole et on continue à discuter ensemble. Sofiane avait mis le doute en moi et puis il a raison .

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now