Chapitre 57

10.5K 246 1.3K
                                    






La taupe





On arrive enfin a l'hôpital après 30 minute de route qui m'a parut interminable. J'avais qu'une envie c'était de voir ma grand mère pour voir si elle allait bien , si ce n'était rien de grave.

On traverse la porte de l'hôpital presque en courant  et comme par hasard je croise Lyam , mon cousin . Il n'habite pas dans ma ville mais si il s'est déplacé c'est que ce n'était pas pour rien.

-Lyam : Nesrine ?

-Moi : Lyam dit moi qu'elle va bien ?

Il prend une expression désolé puis il dit :

-Lyam : Je suis désolé Nesrine ...elle ne lui reste que quelque heure à vivre

Je sens un pincement au coeur et des larmes me venir .

-Lyam : Elle a fait une violente crise chez elle , c'est sa voisine qui a appelé les secours . Son cœur est devenue beaucoup trop faible au point de battre anormalement.

Un nouveau pincement de cœur me vient et je peux m'empêcher de fermer les yeux pour éviter que les larmes coulent .

-Lyam : On lui a tous dit au revoir il ne manque plus que toi

C'est un cauchemar

-Farès : Où ils sont ?

-Lyam : 2 eme étage premier couloir à droite

Je ne perd pas une seconde et je me dirige d'un pas rapide vers l'ascenseur . J'appuie rapidement sur le bouton en attendant qu'il vienne .

J'avais le coeur qui battait à mille a l'heure et j'espère de tout coeur que cela ne soit qu'une blague .

Mais au fond de moi je savais que tout ça était réelle

Les portes de l'ascenseur s'ouvre enfin et je rentre rapidement pour appuyer sur le bouton du 2 eme étage . Les portes prenait du temps à se refermer donc je m'acharne sur le bouton  quand je sens une main sur mon poignet.

-Farès : Calme toi

Il avait une voix douce donc je m'arrête et les portes se referme enfin. Pendant que l'ascenseur monter j'essayer tant bien que mal de ravaler mes larmes.

Il fallait que je sois forte pour mes parents et mes frère et sœur. 

On arrive enfin à l'étage et je me précipite par la direction où nous a indiqué Lyam. Puis c'est là que je vois tout ma famille près d'une porte de chambre .

Je tombe tout de suite sur mes parents et je vais directement prendre ma mère dans mes bras .

Apprendre que ça mère ne lui reste que quelque heure à vivre ça doit être dur.

Très dur

Elle avait une expression triste et je voyais très bien qu'elle avait envie de pleurer mais elle essaye de rester forte devant nous.

Je regarde mon père qui avait Maïssa dans ces bras en train de dormir profondément .

-Mon père : On va bientôt rentrer tu dira à Yacine qu'on l'attend dans la voiture

Je hoche la tête et je fait un dernier bisou à ma mère avant qu'ils partent .

Je me retourne et je vois mon frère assied sur un banc , les coudes sur les genoux .

Il faut savoir que Yacine est très très proche de ma grand mère , je crois que c'est celui qui est le plus proche d'elle . Il allait tout le temps chez elle pour l'aider , pour pas qu'elle se sente seule parfois pour l'embêter aussi. Defois il dormait des semaines entières chez elle parce que il n'aime pas la laisser seule dans son appartement.

Ces conneries m'ont fait vivre l'enfer - Nesrine Where stories live. Discover now