REBELLION

2.8K 213 25
                                    

Une nouvelle chapitre avant de disparaître encore.🫣😼🚶🏽‍♀️🚶🏽‍♀️🚶🏽‍♀️


PDV de ALYMA:

Ne dit-on pas que le temps guérit notre blessure, profonde qu'elle soit-elle  alors pourquoi les miennes ne sont pas guéri mais au lieu de ça, le temps les a juste profondément endormi et à mon tour je les j'ai ensevelie.

Que n'est-il de SIA, est ce que le maître du temps a réussi à éponger ses blessures.

Mais au profond de moi je connais la réponse mais hélas je veut pas que tous mes sacrifices soit en vain.

Pitié oublions tous ça ALYMA concentre toi sur l'avenir.

En plus aujourd'hui c'est un grand jour c'est ton premier jours d'stage dans une grande société d'architecture.

Il faut pas que je soit en retard le premier jour.

Je prends mon petit déjeuné et je dit au revoir à mon oncle.

ONCLE RUCKUS: Hé finis d'abord ton petit déjeuné avant de partir.

MOI: Je les déjà pris, Souhaite moi bonne chance oncle RUCKUS.

LUI : Ta pas besoin de chance ma belle, je sais que tu vas tous déchiré tous simplement parce que tu portes le sang des gagnante.

On fait notre fameux theck avant de partir.

En route je décide d'appelé SIA.

Appelle téléphonique :

MOI: Devine quoi ?

ELLE : Tu sais très bien que je suis nulle en devinette.

MOI: J'ai était accepté en stage dans le prestigieux entreprise d'architecture.

ELLE : Non c'est pas vrai.

MOI: Et oui SIA moi même j'arrive pas y croire que c'est vrai.

ELLE : Toutes mes félicitations, je savais tu allait être accepté.

MOI: Arrête de crié ou sinon tu vas me rendre sourd.

ELLE : Tu peut pas comprendre je suis trop content pour toi, vas-y ma darling déchire tous.

MOI: Bon passons à autre chose, tu raconte quoi et j'espère que ton l'animal qui te sert de mari ne t'a pas encore fait pleuré.

ELLE : N.... Non

MOI: Pourquoi j'ai l'impression que tu me mens.

ELLE : C'est juste ton impression en plus j'ai pas envie de parlé de lui.

MOI: Pourquoi qu'est ce qui passe encore.

ELLE : Il c'est passé vraiment quelques chose  de gênant entre nous mais on en parlera quand on se verra. Je doit allé en cours.

MOI: Bon d'accord mais je savais pas que ta reprit les cours.

ELLE : Je commence aujourd'hui. Bon ok il faut que je te laisse bye-bye darling.

Fin d'appels téléphonique :

Ça me rend en rage de voir SIA souffrir comme ça sans que je puisse faire quoi ce soit.

Ses parents nous ont vraiment berné, Je savais pas qu'elle quittait l'enfer pour entré encore en enfer.

Bon c'est pas l'heure des regrets, je vais tous faire pour arrangé la situation.

L'OBSESSION DE SAÏD MALICK THIAM Où les histoires vivent. Découvrez maintenant