CE SENTIMENT.....

2.4K 162 15
                                    

JE DÉDICACE CE CHAPITRE À TOUS LES PERSONNES QUI S'IDENTIFIE EN NAFI NDOUR THIAM.





Vous connaissez cette impression de voir la personne que vous aimez plus que votre vie vous échappé de votre main sans que vous pouvez faire quoi que ce soit.

Moi dans mon cas je regrette de ne pas avoir réagit et resté neutre dans cet affaire.

Depuis que PETIT est parti il n'y a pas un seul jours où elle me manque pas, je voudrais encore sentir son parfum hibiscus amande une dernière fois.

Il faut que j'arrête de me voilé la face en vrai je voudrais tous le temps sentir son parfum hibiscus amande et resté la à tous le temps la réconforté quand elle pleure même si les gens me dise ; si je ne suis pas fatigué d'entendre tous le temps ses pleurs.

- Tu pense encore à elle n'est ce pas . En signan de ses mains.

Je lève mes yeux en direction de ma petite sœur NASSIRA la seule personne qui sait comment je souffre en ce moment.

-Non NASSI.

ELLE : Pourquoi tu me mens, on serait pas dans cette situation si tu avais...........

MOI: NASSI arrête. En criant très fort contre elle.

C'est dans ses moments que je remercie qu'elle est sourde.

Mais elle est quand même terrifiée vue mon visage colérique.

Putain maintenant je me mets à crié contre ma petite sœur.

MOI : Suis vraiment désolé ma NASSI.

Puis je enlace contre mes bras pour la réconforté.

ELLE : C'est pas grave je comprends ta frustration, mais je crampe toujours sur mes positions.
Maintenant tu vas faire quoi.

MOI : Essayer de la oublié, essayer, encore essayer jusqu'à ce qu'il ne reste aucune trace d'elle dans mon cœur et mon esprit.

ELLE : Franchement ta vraiment gaffé la BABA, tu ne doit pas essayé de l'oublié mais tu doit carrément et définitivement l'oublié parce que maintenant c'est la femme d'un autre.

MOI: Je sais très bien NASSI tu na pas aussi besoin de mettre le couteau dans la plaies.

ELLE : Je sais très bien que ça fait mal mais après ça ira.

MOI : Comment tu peut savoir, tu connais rien en amour toi.

ELLE : Détrompe toi j'en connais beaucoup de chose, et j'espère de ne jamais avoir vivre ta situation actuelle.

MOI: NASSI jamais je laisserai que tu vive ma situation actuelle et je veillerai personnellement à ce là et si quelqu'un ose te faire subir ça il vas payer  de sa vie.

Je laisserai jamais quelqu'un touché à ma petite sœur et celui qui ose je le découperai en morceaux et ensuite je lui donnerai pâture au cochon.

ELLE : J'avais oublié BABA, SOKHNA m'a demandé de t'appelé.

MOI: D'accord j'y vais de ce pas répondre.

L'OBSESSION DE SAÏD MALICK THIAM Où les histoires vivent. Découvrez maintenant