Tome 2 : chap 7

482 57 4
                                    

Salamata Gadji

Après m'être rendu chez le père de Chérif  leur gardien m'annonce qu'il était partit , je décide alors de rentrer chez lui et le trouva là-bas . Dès que je l'aperçoit assis sur le jardin je le rejoins énervé .

-Chérif Diop pourquoi tu te crois le maître du monde ! Je peux savoir qu'est-ce qui t'a pris d'aller faire un boucan chez ton père , parfois tu te comportes comme un gamin ! Je ne c...

-Basta Sala ! Lâche moi les baskets !

-Mème sandales je ne te lâcherais pas !

Il me regarde et explose de rire , cela ne m'amuse guère et les mains croisées je le regarde mal .

-Bon assis toi !

Je me résigne et pose mes fesses sur le divan face à lui .

-Nous venons d'apprendre par tante Leyla que non seulement Moustapha Diop est rentré au pays depuis longtemps , mais qu'il nous a caché le décès de ma sœur ...

-Qu'elle soeur ?

Dis je pétrifié.

-Aïda l'une des jumelles.

-Ohh mon dieu ! Je suis si désolé Chérif.

-Mon père est un monstre juste par égo il nous a caché la vérité et a voulu continuer de séparer ma mère de Aïta . Par excès de colère je me suis rendu chez lui pour lui dire mes quatre vérités. J'ai revu Aïta et elle est venue avec moi voir notre mère .

-Tante Rama a revue sa fille ...

-Ouii !

-Je suis vraiment heureuse qu'elle est au moins retrouvé l'une de ses filles . Mais ça me fend le cœur d'apprendre que Aida n'est plus . Je ne comprend pas comment tout ça nous est arrivé. Ton père à vraiment tout gâché et je comprends ta haine envers lui .

-S'il te plaît demande à ta mère de venir voir la mienne, maman a besoin de tante Awa à ses côtés.

-Je ferais de mon mieux mais tu sais que ma mère en veux beaucoup à tante Rama , mais bon je la convaincrais promis !

-D'accord je compte sur toi.

-Chérif !

Entendis je une petite voix dernière moi . Je me retourne et vois Aïta elle ressemble beaucoup à son frère. Je me lève et Chérif aussi.

-Maman s'est enfin endormie.

-T'en mieux elle en avait besoin. Vient Aïta je vais te présenter.

Cette dernière s'approche timidement et son frère lui prend par les épaules.

-Je te présente Salamata tu te souviens d'elle ? C'est la fille à tata Awa sangharé . Vous jouer ensemble quand vous étiez petites avec Aïda.

Elle hoche la tête et me fait un sourire timide .

-Je m'en rappelle, je suis ravie de te revoir Sala.

Je lui rend son sourire .

-Moi aussi et...je suis vraiment désolé pour Aida .

Elle fait tomber une larme et l'efface rapidement, en secouant la tête .

-Je peux te prendre dans mes bras ?

En guise de réponse elle m'ouvre ses bras et je la prend dans mes bras la consolant un peu , partageant sa peine .




Un mois plus tard

                      Narratrice externe

La vie est une aventure qui nous transporte à travers un océan d'émotions, d'expériences et de défis. C'est une toile complexe tissée de moments heureux et de moments difficiles, qui nous façonne et nous transforme au fil du temps.
Chaque être humain est le protagoniste de sa propre histoire, avec un scénario unique qui se déroule chaque jour. Nous sommes les auteurs de notre destin, nos actions et nos décisions. Parfois, nous pouvons nous sentir perdus, dépassés par les circonstances, mais il est essentiel de se rappeler que nous sommes les acteurs de notre vie, et que nous avons le pouvoir de changer le cours des choses.
La vie nous offre un éventail de couleurs, parfois des moments de joie qui illuminent notre cœur et des moments de tristesse , de douleur, de désespérance, et de mal être profonde qui nous font grandir. Les relations que nous entretenons avec les autres jouent un rôle essentiel dans notre stabilité : L'amour , la famille, les amis, les collègues - ils sont tous des personnages qui enrichissent notre histoire et nous aident à découvrir qui nous sommes vraiment.

Chaque jour est une opportunité d'apprendre, de grandir et de se réinventer. Les échecs et les erreurs font partie intégrante de ce processus, car ce sont eux qui nous permettent de nous améliorer. La vie n'est pas une course effrénée vers la réussite, mais plutôt un voyage pour se découvrir soi-même et trouver un sens plus profond à notre existence.

La vie n'est pas parfaite, elle est faite de hauts et de bas, de rires et de larmes, mais c'est cette imperfection qui lui donne toute sa beauté. C'est dans les moments de vulnérabilité que nous nous devons de nous montrer le plus authentiques possible et non pas de flancher , ainsi nous montrerons notre véritable essence.

31 jours plus tard, 4 semaine après, le temps passa.  T'elle la pagination d'un livre , les jours se sont succédés et sont devenus un mois entière . Les douleurs se sont apaisé , les cœurs meurtris se soulagent petit à petit. A l'aide de sparadrap les cœurs brisés tiennent toujours, et leur propriétaire veulent le coudre tant bien que mal.

Une mère retrouva son enfant et quoi de mieux comme remède pour retrouver le sourire .

Après un mois de retrouvailles avec sa fille , Rama était devenue une nouvelle personne, elle avait renaît de ses cendre et était prête à se relever. Au plus grand bonheur de ses enfants et de ses amis .

Elle a pu s'expliquer avec sa fille et a compris que maintenant elle se devait de reprendre son rôle de mère et être là pour ses enfants !

Elle a retrouvé sa meilleure amie Awa et ensemble elle sont redevenue plus proche que jamais .

Néanmoins comme la mer , la vie n'est jamais calme les vagues houleuses ne sont jamais loin et arrive au moment où ont s'y attend le moins .

Ramatoulaye Niang

Malgré la perte de ma fille qui m'a frappée il y un mois, je suis toujours là. Parfois je pleure, mais de plus en plus souvent, j'arrive à rire. Peu à peu, je reprends goût à la vie, tout en gardant dans mes pensées des souvenirs. Je réalise la chance que j'ai d'avoir de si bons amis qui ont su m'entourer et sont présents, même dans les périodes difficiles. Et surtout grâce à mon Chérif ma vie, celui pour qui j'ai quand même tenue à vivre .

Aïta a quitté son père et a décidé de venir vivre avec nous maintenant à notre plus grand bonheur Chérif et moi . J'ai retrouvé ma meilleure amie et j'ai même décidé de reprendre mon poste à l'entreprise. Mon fils m'a laissé la direction du marketing et j'arrive à m'en sortir. J'ai retrouvé en quelques sorte une stabilité entouré de mes enfants et profitant à fond d'eux .

Néanmoins je ne pouvais pas totalement jouir de ce bonheur sans pour autant fermer toute les fenêtres de mon passé et il ne me resté qu'à clôturé une dernière et c'était : Moustapha !

Habillé d'une longue robe rouge fleurie au fine bretelle, je met par dessus un manteau du même couleur daim et porte  des escarpins . Je me plaque mes cheveux après lissage et les attaches derrière. Je décide de ne pas me maquillé et met juste un rouge à lèvre très foncé . Satisfaite du résultat, je prend ma pochette et quitte la maison .

Le chauffeur m'attendait dehors et je lui demande de me déposer à une adresse bien précises .

Arrivé devant la demeure , le gardien me fait patientet quelques temps avant de me laissé entrer . Bien installé dans le salon j'attendais patiemment le maître des lieux venir répondre à celle qui était venue le voir .

Entendant des pas s'approcher je me lève du fauteuil décide à l'affronter.

Dès qu'il entre et que ses yeux se posent sur moi , Moustapha Diop comprit qu'il avait devant lui une nouvelle Rama !




Votez mes amours ❤️🥰

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant