✔CHAPITRE 4✔

2.2K 270 6
                                    

C'était Moustapha Diop, mon ex petit ami quand j'avais 16 ans ! Je l'avais même oublié, cela depuis longtemps.

( Non tu ment ! ) me crie ma conscience.

Et vu son changement d'expression sur son visage, je compris que lui aussi m'avait reconnu.

-Je me trompe, ou c'est Ramtoulaye Niang que j'ai devant moi !

Dit il, les yeux grands ouverts

- Oui, c'est bien moi !

-" Awa bin-bin " tu as grandi grave !

Continue t'il en s'adressant à Awa,

Qui explose de rire à l'entente de ce surnom, qu'on lui avait donné quand on était jeune, car elle aimait porter des perles en cristal autour de ses reins. Du coup, dès qu'elle marchait, ça faisait un bruit d'enfer. Et les élèves l'avaient surnommé " Awa bin-bin" qui signifie Awa à la perle de cristal.

-Hey Moustapha t'a pas changé deh ! Surtout ton sens de l'humour.

-Hahaha ! Non-maintenant, j'ai changé, je suis un grand homme d'affaire, et la vie me fait perdre petit à petit mon sens de l'humour.

- Ça, c'est sûr , tu a failli me renverser tout à l'heure et tu n'a même pas daigné t'excuser !

Il relève la tête, me regarde et dit :

-Je suis désolé, je n'étais pas de bonne humeur !

-Et tu es de bonne humeur maintenant ?

-Oui , dès la minute où je t'ai vu !

Dit il, et un sourire charmant se dessine sur ses lèvres.

Tellement en colère, je n'avais même pas pris la peine de bien le regardé. Il était tout simplement beau, élancé, ses muscles bien dessiner était bien visible sous sa chemise, il avait un nez allongé, tout en étant fin, ses grands yeux marron, me fixer farouchement et ses dents toute blanche, me souriaient excessivement.

-T'en fais pas, j'ai oublié !

-Écoutez les filles, je suis très heureux de vous avoir revu, mais j'ai une réunion super importante dans 1 heure. Je suis tellement ravi de vous avoir vu , et je voudrais vous invitez dîner, un de ces jours, ça vous dit ?

-Oui, bien sûr avec plaisir !!

Répond Awa

-D'accord dans ce cas, je te donne ma carte, et tu m'appelleras quand tu auras du temps.

Continue t'il en s'adressant à moi.

Je prends la carte et lui dit :

- Ok, on verra !

Il sourit, nous fait la bise avant de rejoindre sa voiture.

-Hii m'a chérie tu as vue Moustapha ! Noonn mais il est tellement craquant, je pourrais le croquer à pleines dents. Mais malheureusement, il ne s'intéresse pas à moi !

-Haha, tu ne changeras jamais ! Et dit moi, il s'intéresse à qui ?

-Ne fais pas l'innocente ! Tu sais très bien que c'est toi, j'ai bien remarqué la manière dont vous vous êtes regardés ! Ça saute au yeux.

-J'espère que c'est une blague ! Il ne m'intéresse pas, c'est juste un ami de longue date !

- Ami ou Ex ?

Je ne réponds pas et arrête un taxi.

*

*

Quelques heures, plus tard, j'arrive chez moi, le taxi avait d'abord déposé Awa chez elle puis moi.

J'entre sans me faire remarquer, pose mon sac et vois Maty qui débarrasse la table à manger.

- Salut Maty, vous avez déjà déjeuné ?

-Oui madame, j'ai voulu vous attendre, mais votre belle-fille m'a demandé de servir le déjeuner ! Mais je vous ai gardé votre part. Et elle m'a dit de changer le menu, je n'ai pas pu dire non !

-Ce n'est pas grave, je mangerai plus tard.

Puis je m'apprêtais à monter dans ma chambre, quand je vois Leyla dans le salon.

- Bonjour Leyla j'espère que tu vas bien ?

-Je t'avais dit que je me sens mal, pour que tu me le demandes !!

Dit elle, en continuant de suivre son émission télévisée.

Je ne dis rien, évitant de créer un scandale, et monte.

J'arrive dans ma chambre, et vois Alioune parlait au téléphone. Je me dirige vers la salle de bain, et entame ma toilette.

Soudain, je vois la poignée de la porte bougée, comme si quelqu'un essayé d'ouvrir. Heureusement que j'avais fermé à clé ! Puis quelque temps après, elle ne bouge plus sûrement celui qui voulait l'ouvrir à compris que c'est verrouillé. J'en suis sûre que c'est Alioune, mais qu'es ce qui lui prend, j'espère que je me trompe !

Je finis ma toilette, mets mon peignoir et sort.

Je vois mon mari sur lit, en manipulant son téléphone.

-Bonjour Alioune.

-Bonjour !

-Désolé d'être en retard, mais un des pneus de la voiture a lâcher, et le chauffeur était bloqué chez le mécano. Du coup, on a eu tout le mal du monde à avoir un taxi.

-T'en fais pas, je comprends ! Mais tâche à l'avenir de prévoir ça, je n'aime pas manger sans ma femme !

- Ne t'en fais pas ça n'arrivera plus !

Je prends une robe bleu ciel dans mon armoire, et rejoins la salle de bain pour m'habiller.

Je finis et sors, je vois Alioune me regarder à travers le miroir.

- Pourquoi ferme tu à clé la porte de la salle de bain ?

- Rien, ça te dérange ?

-Non mais juste, on dirait que tu te caches !

- Oui, je me cache, et tu n'......

Avant que je ne puisse finir ma phrase, il se lève et s'énerve.

-Je suis ton mari, alors pourquoi te cache tu de moi !

Hurle-t-il

-Ah je vois, c'est pourquoi tu as essayé d'ouvrir la porte de la toilette tout à l'heure !

Dis-je, calmement. Il baisse la tête et sort de la chambre.

Quelques minutes après, je m'étais couché sur mon lit, et navigué sur Internet, quand Leyla entre brutalement dans ma chambre sans frapper.

- " Ioe nak bakk gua diakk ! Sapa papa guay dièma torokhal"

Toi, tu commences à dépasser les bornes ! Tu veux humilier mon père !

Dit elle en claquant les doigts.

Je la regarde, et lui demande posément :

-Qu'es qu'il y a ?

-Tu ne le sais pas, je viens de surprendre une discussion de papa avec son frère. Alors comme ça, tu refuses qu'il te touche, mais c'est ton mari, il a le droit de le faire. Si je comprends bien, tu t'es marié avec lui non seulement pour lui prendre son argent, tout son patrimoine, mais de plus, tu veux en sortir sans séquelle !!
Trop facile ma belle, comme tu as voulue l'épouser assume et consomme ton mariage, toute façon, tout le monde sais que tu es une fille sans valeur, ni moral, ni retenue, encore moins Vierge !

Et là, je n'en pouvais plus, je la donne une gifle, qui lui fait perdre l'équilibre, et elle s'affale au sol.

La main sur sa joue, elle me regarde avec haine.

Puis, elle se met à hurler de toutes ses forces !!!

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant