Tome 2 : chap 8

443 65 2
                                    



Ramatoulaye Niang

-Toi comment ose tu mettre les pieds chez moi ! Décidément tu es sans vergogne.

Me dit Moustapha le visage renfrogné, les yeux lançant des éclaires. Dépité je ne pu m'empêcher d'exploser de rire . Je rigolais très fort , je riais jusqu'à me tenir les cotes tellement cette situation me paraît drôle . Il m'observait rire devant lui impuissant.

-Ahh Moustapha même malgré toutes c'est années passées tu arrives encore à me faire rire . Méprisable, j'ai fermé les yeux , détestable j'ai fermé les yeux, ingrat j'ai  fermé les yeux, égoïste j'ai fermé les yeux , orgueilleux je t'ai aimé comme tel ! Je n'ai jamais voulu voir ton vrai visage, Moustapha tu le pire homme et le pire père au monde . Oh je ne le dis pas comme ça, ce sont les grammys Awards qui te l'ont décernés ! Je te regarde et je me dis comment j'ai fais pour t'aimer , comment j'ai fais pour aimer un homme tel que toi . Tu m'a humilié, tu m'a pris mes enfants, et tu as gâché ma vie . Sache que tu n'a jamais vu mon vrai visage. Moustapha je peux être un ange dont chaque personne qui s'approchera de moi, sera illuminé de ma clarté mais sache aussi que je peux devenir démoniaque de telle sorte que tu ne douteras plus de l'existence de satan  . Si tu penses te sortir indemne après tout ce que tu m'a fait moi et mes enfants alors sache que tu te trompe. Je suis revenue te hanté, je serais ton pire cauchemar , je me vengerais de toi je n'aurais aucune pitié , tu paiera de ton sang la mort de ma fille . Je te briserais les os , je te foudroierais de par ma colère et je te jure sur la tête de mes enfants que tu me sentiras passer mon chère époux ! Car oui nous sommes toujours marié ! Je n'étais que de passage pour te dire bonjour et te faire savoir que je t'éclabousserais comme de la boue !! Alors sois prêt ! See you !

Terminais je , reprenant mon sac je me lève et lui lance un dernier sourire avant de partir !

Sortant de cet maison, je sort mon téléphone et compose un numéro. Après quelques secondes la personne décroche .

-Oui Rama ?

-C'est moi , je t'appelle pour te donné le feu vert !

-Tu es sûre de toi ?

-Certaine ! Et s'il te plaît fais vite !

-Comme tu voudras.

Ndeye Aïta Diop

-Hey la belle qu'est-ce que tu fais !

M'interpelle Sala entrant dans le salon . Je lui sourit et hausse les épaules.

-Bah je regardais 10 couple parfait et là c'est la pub qui passe !

-Mon dieu toi et les télé-réalités ! Depuis que je te connais je te vois tout le temps resté accroché à c'est bêtises !

-Ce ne sont pas des bêtises voyons Sala !

Elle rigole et viens s'assoir à côté de moi sur le divan . Depuis que j'avais retrouvé ma mère et Chérif , je n'étais plus retourné voir papa . J'avais aussi arrêté mes cours car j'avais besoin de moment pour me ressourcé et retrouver ma famille . Sala était devenue rapidement ma copine et même meilleure amie, à part ma sœur je n'avais pas d'amis elle était la seule . Et avec Sala je retrouve ce sentiments de fraternité, nous sommes rapidement devenus proche et complice .

-Bon moi je propose que tu essaie de te trouvé ton propre couple parfait !

-Hahaha je suis pas en couple , donc ne me parle pas d'amour !

-Oula ai-je touché un point sensible bébé !

-Bla-bla-bla !

Dis je un peu gêné .

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant