THE END ❤️

668 69 6
                                    




Moustapha Diop

-Qu'est-ce tu fais là Moustapha ?

Me demande Rama en se levant et se dirige vers moi .

-Je suis venu te parler et Aita m'a dit que tu était dans ta chambre.

Elle ne dit rien m'observant seulement.

-Pouvons nous parler s'il te plaît ?

-Allons dans le mini salon je préfère.

-Ça me va !

Habillé d'une jellaba bleu ciel avec son voile blanc à la tête je la trouvais toute pure et rayonnante. Je la regarde mettre ses pantoufles et elle me dépasse en sortant de la chambre, je me retourne et quitte la chambre à mon tour , là suivant elle se dirige sur son mini salon et s'assoit sur l'un des fauteuils pliant ses jambes et m'invite par la main en à faire de même. J'acquiesce et prend place face à elle .

- Ramatoulaye je ne sais même pas par où commencer inutile de ressasser, les blessures du passé. Je sais que je t'ai fait énormément souffrir mais je pense que tu sais la vérité. Tu sais que je ne faisais pas cela expressément , n'empêche je sais que j'ai eu tort de me comporter comme ça , je ne peux pas enlever tous les malheurs et toutes les tristesse ainsi que les douleurs que je t'ai infligé mais sache juste une chose, c'est que je regrette oui je regrette énormément et même si ce mot ne peux pas effacer le mal que je t'ai fait, je te demande quand même de me pardonner de puiser au plus profond de toi et de me pardonner . Pardonne-moi, Ramatoulaye .

-je te pardonne Mustapha, oui je te pardonne au plus profond de mon cœur !

Je relève la tête surprise de sa phrase car je m'attendais pas à ce qu'elle me pardonne si rapidement.

-Je sais que tu te demandes pourquoi je te pardonne si rapidement mais comme tu l'as dit c'est qui est fait est déjà fait alors pourquoi garder une rancune qui ne ferai que me détruire et me faire du mal. Je pense que j'en ai assez vécu. Je pense que j'ai assez souffert et je crois que toi aussi, ainsi que nos enfants donc ça ne sert à rien que je garde de la colère pour toi. Je sais que tu regrettes , Leyla a gâchée nos vies mais peut-être que c'était le prix à payer pour mon erreur avec Alioune Mbengue et donc j'accepte ma sentence, je me suis résigné.

-Non ne dis pas ça Ramatoulaye !

-Si Mustapha j'ai tuer un homme et peut-être que c'est le karma c'est pour ça que ma vie est si compliqué et tu sais, il ne se passe pas un seul jour où je ne regrette pas mon acte .

-Je te rappelle que c'était du légitime défense, si tu ne l'avais pas fait ton ex-mari t'aurais tué c'était du légitime défense et ça la police l'avait elle-même dit donc l'acharnement de Leyla  envers nous était juste de l'obsession. Je te demande juste d'essayer d'aller de l'avant et de reconstruire ta vie, rien n'est encore perdu. Tu as encore de belles années à vivre et je veux que ni toi , ni moi,  ni nos enfants continue à souffrir. je veux que l'on recommence à zéro.

-C'est impossible Moustapha, et tu le sais bien !

-Rien est impossible Ramatoulaye et toi aussi tu le sais bien , promets-moi que tu vas te battre, promets-moi que tu vas t'en sortir car je sais que tu en es capable, tu t'es sorti des problèmes beaucoup plus difficile que ça et je sais que tu as le mental pour t'en sortir à nouveau et refaire ta vie.

Elle me regarde les larmes aux yeux et je me lève pour me mettre à côté d'elle .

-Puis-je te prendre dans mes bras s'il te plaît ?

-Ouii .

Répond t'elle . J'ouvre alors mes bras, et elle s'y blotti je sentais son doux parfum à la lavande, et je profitais de cette étreinte pour humer cette odeur qui m'avait tant manqué et dont je n'ai cessé de rêvasser. Nous restons dans cette position, et cela dure une demi-heure . Apaisé, soulagé, taciturne, nostalgique. Je ressentez tous ses émotions en moi, et j'avoue que cela m'avait énormément manqué.
Quelques secondes après elle se relève de mon torse .

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant