✔ CHAPITRE 10 ✔

1.8K 238 1
                                    


RAMATOULAYE


Malgré la douleur je suis quand même arrivé à sortir de la toilette, je me glisse jusqu'à mon placard, y sort une robe légère et la met, j'attache mes cheveux par un foulard du même tissu.

Je met mon déodorant et porte des sandales.

Descendre les escaliers était plus dur à faire que je ne le pensais . Arrivé au salon, je m'assois sur un des fauteuils soufflant un peu.

Vue le silence qui régnait sur la maison, je devine qu'Alioune est sorti. Je m'en réjouis, j'ai vraiment peur de lui maintenant qu'il m'a montré sa face de violeur et d'abruti.

J'essaye de prendre la télécommande posée sur la table, mais mes jambes ne me laissent pas faire !

Pinppppp

J'entends la sonnerie de la porte résonnée.

Tant bien que mal, je me lève et ouvre.

Moi : Ah c'est toi !

Leyla :Oui c'est moi, tu t'attendais à quelqu'un d'autre peut être ton amant ?

Moi : Piff !! Tu es plus bête que je ne le pensais.

Leyla : pousse-toi et laisse moi entrer !

Je me tiens au mur et me pousse légèrement, de manière à ce qu'elle puisse entrer.

Leyla me regarde pensive.

Leyla :Qu'es ce qu'il y'a pourquoi t'arrive pas à marcher correctement ??

Moi : Tu veux vraiment savoir !

Leyla : Ohhh ne me dit pas que.....

Moi : Ton père est un monstre.

Énervé, je me déambule jusqu'au fauteuil et prend place.

Elle me rejoint précipitamment et s'assoit à côté de moi.

Leyla : C'était contre ton gré ?

Moi :En quoi ça te concerne ?

Leyla : non, il ne peut pa....

Moi : figure-toi que si ! Il m'a violé.

Elle recule l'air choquée, puis posée sa main sur mon épaule.

Leyla : C'était ta première fois ?

Je la regarde incrédule.

Moi : Non ta oublié que je suis une pute !!

Elle soupire et me regarde avec pitié.

Leyla : vu la manière dont tu marches, je sais que c'est ta première fois !

Je ne réponds pas.

Leyla : excuses moi de t'avoir traité comme ça ! Je ne supporte pas de voir mon père avec autre que ma mère !

Moi :Si je savais je ne mariais jamais avec lui, c'est u...

Leyla : Ehh surveille ton langage deh

"Sama papa doussa morom"

( Mon père n'est pas ton égal. ) en plus, c'est ton mari, il a ce droit bien vrai que ça manière reste à désiré mais assume !

En plus, c'est bien fais pour toi, n'es ce pas, tu a voulu te marier avec un vieux !! Hahaaa une jeune fille comme toi au lieu d'attendre un homme de ta génération, tu a voulu te caser avec lui. Sûrement pensant que tu lui prendras toute sa fortune ! C'est mal connaître mon père ma vielle !! Alioune Mbengue peut être un monstre quand il le veut !

Moi : Je ne vais même pas perdre mon temps à te répondre ! Seulement dégage de chez moi ! Ton père n'est pas là !

Leyla : "Wa diank yagui merr dii"  ( Copine tu te fache deh ) pas la peine, je m'en vais toute façon.

"Guissa goo dara Alioune Mbengue gua khamni sayy sayy la ! Sama papa la dé, wayé kenn gueunou koo koba hii diank amgua problème, mounieul rek seuy yonboul !! "

( Tu n'a encore rien vu Alioune Mbengue est un vrai bandit, c'est mon père, mais c'est un vrai pervers ! Ma chère, tu a un problème ! Supporte, ça va aller, un mariage n'est pas facile !

Elle éclate de rire, et sort de la maison.

Je frappe brutalement sur la table, les larmes aux joues.

J'étais hors de moi, plus qu'énervé, la rage me monter dangereusement.

Mon téléphone se met à sonner.

Je regarde et vois que c'est Awa.

Appel Téléphonique

Awa : Ma puce depuis hier, je n'arrive pas à te joindre, y'a des choses qui ne se font pas !! Je me suis inquiété

Moi : désolé, elle était vide et j'avais la flemme de la charger !

Awa : Ah mais tu va bien ?

Moi: Oui je vais bien !

Awa :" Sa batt sedd n'a deh" ( Ta voix est froide )

Moi : Pourtant çava !

Awa : Et t'a rien à me raconter ?

Moi : Si tu voulais savoir comment s'est passé ma soirée avec Moustapha, tu aurais dû rester au lieu de donner des excuses bidon !

Awa : Je voulais juste vous laisser seule !!

Moi : tu n'aurais pas dû car.....

Et soudainement, on m'arrache le téléphone des mains.

Alioune : sale, traîner n'appelle plus ma femme ! C'est à cause de toi si elle essaie de se prostituer ! Ne pose plus tes pieds chez nous !

                      Fin de L'appel

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant