✔ CHAPITRE 34 ✔

1.2K 163 1
                                    

MOUSTAPHA

Quand le médecin m'a annoncé que Leyla avait accouché d'une petite fille.
J'étais très content et venait de connaître, le vrai bonheur d'un homme. J'étais émerveillé par sa petite taille, ses petits doigts son petit nez. Elle était très belle ma fille et j'en suis très fière. Mais malheureusement, elle ne me ressemble pas !

Leyla dormait profondément et moi je joué avec ma petite Olymata. Je lui avais choisi ce nom en hommage à ma mère.

Puis je regardé c'est petit yeux, plus je l'aimais. Quelle princesse, elle est typiquement comme sa mère.
Je souriais en la caressant la joue, quand on frappe à la porte.

Infirmière : Excusé moi Mr Diop mais il y'a quelqu'un en bas, qui exige de voir Mlle Leyla !

Moustapha : Il n'a pas donné son prénom ?

Infirmière : Non il est catégorique et insiste !

Moustapha : OK j'arrive !

Mais qui pouvait il bien être ?

Je me lève doucement et sort.
Arrivé à l'accueil je vois un homme assis tranquillement, les jambes croisé. L'infirmière me l'indique et je dirige vers lui.

Je m'approche et le salue

Moustapha : Bonjour mousieur, je suis le fiancé de Leyla que puis je faire pour vous ?

Birima : Oui bonjour je m'appelle Birima et je viens voir ma fille !

Moustapha : Quoi mais c'est moi le père de... Qu'es ce que vous raconter là

J'étais tellement choqué, que je disais n'importe quoi.

Birima : Pouvez vous m'accompagner jusqu'à la chambre de Leyla. Nous parlerons là-bas !

Je le demande de me suivre et nous entrons dans la chambre.
Il se dirige vers le berceau de la petite et sourie.

Birima : On se ressemble non ?

Moustapha : C'est une blague ?

Birima : Bon je vais droit au but ! Je sais que tu t'appelle Moustapha mais Leyla t'appelle Mous ! J'ai connu Leyla lors d'un voyage à cap-skrring.
Et elle était là-bas pour un week-end avec vous, quand vous l'avez laissé c'est avec moi qu'elle était. Et on a passé une nuit il y'a de celà 9 mois et cette enfant est la mienne ! Je pense qu'elle vous a piégé car malgré tout Leyla vous aime !

J'étais tellement choqué que je m'assois de suite.

Moustapha : Donc pendant tout ce temps elle se fouttait de ma gueule !

Birima : Je suis désolé !

Soudain nous voyons Leyla se réveillée, et quand elle voit Birima elle saute paniqué.

Leyla : Qu'es ce que tu fou la !

Moustapha : Il est venu voir sa fille !

Dis je le visage renfrogné

Leyla : Quoi mais tu raconte quoi ? Je... Mais c'est faux, tout ce qu'il a pue te dire n'est que mensonge.

Birima : Arrête et laisse cette homme tranquille ! Pourquoi tu le force comme ça.

Leyla : Écoute je vais te tué imbécile ! Moustapha je te jure qu'il ment, tu es le seul homme que j'aime je ne te trahirais pas ! Crois moi s'il te plaît.

Elle pleurais et essayé de venir vers moi.

Moustapha : T'approche pas !! Jure moi sur ton père, que tu ne ma pas menti !

Leyla : Euhh... Moustapha s'il te plaît ne me faut pas ça !

Moustapha : Ok !

Dis je en voulant partir

Leyla : Non ok ok ! Je te jure sur mon père que tu es le papa de ma fille !

Je la regarde horrifié

Moustapha : Tu es une mythomane ! Tu ne respecte même pas ton père. Pendant tout ce temps tu m'a séparé de Rama, j'étais loin de celle que j'aime. Tu ne mérite pas ma colère Satan !!!

Je sortit brutalement en claquant la porte ! Il faut que je parle à Rama, peut-être que Leyla l'a aussi manipuler.



RAMATOULAYE

Il était presque 11h00 et j'avais déjà sortis tout les ustensiles nécessaires.

La porte sonne et je court ouvrir.

Rachid : Coucou !

Rama : T'es en retard toi !

Il sourit et entre

Rachid et moi avions prévu de cuisiner ensemble. Il était venu avec beaucoup d'ingrédients.

Je prend un paquet de course pour l'aider. Nous déposons tout les ingrédients, et je lui donne son tablier puis commence à éplucher les légumes.

Rachid : Ouhh aujourd'hui je vais te montrer, que nous les marocains sont maître en cuisine !

Rama : Haha épate moi donc !

Nous cuisinons leur célèbre soupe harira marocain. Et Rachid avait rien laissé, toute sorte de condiments était exposé sur la table. Il sortit un chapeau de chef, et se le pose sur la tête.

Rama : Même avec ce chapeau tu ne ressemble pas à un chef cuisinier ! Hahaha !

Rachid : Oui moque toi bien !

Nous commençons à cuisiner, et Rachid me montré comment il voulait que je fasse la sauce, comme c'est lui qui cuisine moi je ne fais que l'assister .

****

Quelques heures plus tard nous avions terminé la soupe .

Comme tout les hommes, Rachid avait chaud, et ma laissé seul dans la cuisine ! Ahh les hommes ils aiment tellement la facilité. Comme si la cuisine, n'était pas chaude pour moi aussi !

Je finis la cuisson et l'apporte du jus de pomme, avant de m'absenter pour prendre une douche.

Après mettre bien laver, je m'habille d'une longue et légère tunique rose et me voile la tête. Quand je rejoins Rachid au salon il m'accueillit avec des applaudissements.

Rachid : Wahou on dirait une marocaine !!

Rama : Haha arrête de me jetté des fleurs ! Bon je vais servir notre soupe que j'ai finis par cuisiner !

Il rit et je me lève pour aller à la cuisine. Je sers le plat et la décore un peu, puis je découpe quelques fruits, et je les mets dans un pot ou j'avais déjà mis du lait aromatisé. C'était une petite salade de fruits. Et je prend un plateau et y dépose une bouteille de jus et les verres.

Je ramène une à une les plats, et dépose la bouteille d'eau sur la table, avant de m'asseoir auprès de Rachid.

Rachid : Prêt à déguster ma Soupe Harira ?

Dit il dans un accent marocain, ce qui me fit rire

Rama : Ton soupe !! Ta oublié que c'est moi qui a tout fait !! " Waa ioe wérro, lekal rek té mayé patt bii " ( T'es pas normal, mange et tait toi )

Rachid :. Quoi ?? Tu sais que ne comprend pas votre langue !

Rama : Ah ta raison excuse moi, j'ai dis que tu es le meilleur cuisinier que l'Afrique n'a jamais connu !

Rachid : Hum j'ai pas entendu afrique dehh !!

Rama : Traite moi de menteuse tant qu'on y est ! Allez mangeons.

Il sourie et J'ouvre le plat.

Rachid :Ohh mes papilles Hurle de joie rien qu'à voyant ce joli plat !!

J'explose de rire quand la porte sonne. Je me lève et quand J'ouvre, je failli tomber tellement je m'y attendais pas !

Rama :Moustapha tu fais quoi ici ?

Moustapha : Rama je veux juste te parler 5 minutes !

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant