✔ CHAPITRE 15 ✔

1.7K 212 2
                                    


-" Rama bayigua ma deh defa melni rek douma saa magu" ( Tu m'a laissé deh on dirait que je suis pas ta sœur )

Me dit Coumba ma grande sœur. En effet depuis mon mariage je ne suis pas allé la voir. Mais c'est qu'elle vivait loin, elle logeait avec son mari à Sebikotane une Commune de la ville de Dakar. De ce fait j'étais allé que 2 fois la rendre visite.

En réalité j'ai décidé de venir la voir pour changer d'air et m'aérer la tête .
Depuis l'annonce de sa maladie , Alioune ne sort de sa chambre que pour manger . Et moi j'étouffe seule dans cette ambiance !

-Arrête toi aussi, tu sais que c'est pas facile de venir ici, surtout avec les embouteillages ! Mais aujourd'hui quand je me suis réveillé j'ai pensé énormément à toi, donc me voilà ! tu ma tellement manqué !

Elle éclate de rire

-Moi aussi Ramess ! ( C'est le surnom qu'elle m'a donné )

-Comment va Gora et la petite Awa ?

Demandais je

-Gora va bien d'ailleurs il est au boulot, Awa est à la maternelle en ce moment elle nous en fait voir de tous les couleurs !! Son boulot dans la maison c'est de tout casser, elle est insupportable !

-Hahaha c'est l'âge !

-Ah pourvu que ça passe vite ! Et toi et Alioune ?

Je soupire

-Çava il va bien !

-Maman m'a dit qu'il avait une fille !

-Oui, un jour il est rentré avec une femme, et me le présenter comme sa fille ! J'étais ébahis mais que faire ?

-Hum j'espère que sa fille est gentille !!

-Gentille ne fait pas partie de son vocabulaire ! C'est la fille du diable même !! Elle essaie par tout les moyens de me mèner la vie dure.

-Quoi et Alioune le sait !

-Oui d'ailleur il l'a trouvé un appartement, pour qu'il n'y ai plus de dispute entre nous !!

-" Ioe tamit pank gua " ( toi aussi tu n'es pas sage )

Rie t'elle

-Haha je vais pas me laisser piétiner par une pourrie gâtée !!

-Ramess maman m'a raconté votre accrochage de l'autre jour ! Malgré son fort tempérament, tu sais qu'elle nous veut que du bonheur, et elle a ajoutée que depuis lors tu ne l'a pas rappelé !

Dit Coumba

-Je sais tout ça, mais je lui ai raconté une dispute entre moi et Leyla, et au lieu de me réconforté elle m'a criée dessus ! D'ailleurs c'est temps ci j'avais pas le temps de l'appeler tout façon personne ne comprendra !

Dis je

- Oui mais " Wooko rek moola diour"
( Appelle la, elle t'a mise au monde )

Me dit Coumba

-OK d'accord

Son téléphone se mit à sonner, elle décroche et me regarde :

-"Allo yaye, namenala Magui cii diam alhamdoulilah, Tay sakh dama am guann" ( Alloo maman, tu me manque je vais bien Alhamdoulilah, aujourd'hui j'ai de la visite )

Dit elle, me regardant

Je la supplie du regard pour qu'elle ne me la passe pas !

-Rama est là elle est venue me voir ! Oui je suis heureuse de la voir ! Oui elle est à côté je te la passe ?

Puis elle me tend le téléphone étouffant un rire. Je prend le téléphone et répond.

APPEL TÉLÉPHONIQUE

Moi : Allo !

Maman : " Rama yaa boon deug ! Rama man sa ndeye laa ! loumou metti metti Dagua ma warra némékou khool cii louma nekk ! Wayé gua diapp sa ndiambour comme si diourou Mala !
( Rama tu es vraiment mauvaise ! Rama je suis ta mère malgré tout tu doit m'appeler et voir comment je vais ! Mais tu reste dans ton coin comme si je n'étais pas ta mère ! )

Moi : Eh maman dis pas ça ! Je ne pourrais jamais me fâché contre toi et tu le sais ! " Wa legui balma"
( Maintenant pardonne moi )

Maman :Je ne pourrais pas non plus me fâché contre toi !

Moi : Voilà donc l'affaire est réglé ! Tu sais quoi ?

Maman :Oui

Moi : Je t'aime

Je l'entend éclaté de rire

Maman : Tu es forte pour amadouer les gens !!

Moi : Haha je viendrais te voir c'est temps ci promis !

Maman :Ok je t'attendrais !

Fin de l'appel

Je rend le téléphone à ma sœur qui souriait. Malgré tout c'est ma maman et peut-être qu'elle a agit juste pour mon bien !

*********

Après avoir passé une excellente journée avec la petite famille de ma sœur, je suis rentré et j'ai trouvé Leyla et son père discutés dans le salon.

J'entre et leur dis bonjour, puis je rejoins ma chambre exténué.

Après avoir pris une bonne douche et mettre changé, je descend pour préparer le dîner. Mais je ne trouvais pas Leyla dans le salon ,sûrement elle est rentrée.

-Alioune comment te sent tu aujourd'hui ?

Lui demandais je, en m'asseyant sur la table du salon alors qu'il était couché sur le fauteuil.

-Çava, juste je me sens faible !

-Prend les médocs que ta prescrit le docteur !

-C'est déjà fait !

-Donc çava aller !

Dis je

-Pourquoi tu ne m'a prévenu de ta sortie ce matin ?

Demande t'il calmement

-Parce que je n'ai plus de compte à te rendre !

-Depuis quand ?

-Depuis que tu m'a violé !

Puis je me lève énervé

Je rejoins la cuisine et commence à frire les pommes de terre. Pendant la cuisson, je prépare la marinade pour les lotes.

Après avoir finis mes lotes panés ! Je dresse la table et appelle Alioune pour dîner.

Il arrive et s'installe, je me sert et commence à déguster !

-Sert moi s'il te plaît !

Dit il

-Sert toi seule ! Je suis pas ta bonne

-Mais tu es folle ! Je suis ton mari alors sert moi immédiatement

Dit il en tapant sur la table

-"Wakhii doof" ( Paroles de fou ) depuis que tu as abusé de moi, ton droit de soit disant <<Mari >>n'existe plus ! Tu n'es que l'abruti qui m'a violé, et c'est juste parce que tu es malade que je t'adresse la parole sinon je ne l'aurais pas fait estime toi heureux !

Il boude et sort de table, j'en rie et continue mon repas.

Les Épines De L'Amour Où les histoires vivent. Découvrez maintenant