04

4.2K 276 126
                                    

Jordan 🥀

Jared : Non par contre Samuel, tu commences pas.

Samuel : Mais j'ai fait quoi encore, wesh ?

Jared : Tu mets du Doja Cat dans ma voiture alors que la meuf est satanique, wesh.

Samuel : Comme la majorité des artistes qu'on écoute, hein.

Jared : Ouais, mais mets pas ces musiques !

Je les regarde se disputer sans rien dire. Ils passent leur temps à se disputer, à croire qu'ils sont mariés depuis 20 ans.

Samuel : Bon, ta gueule, laisse-moi écouter mes musiques tranquille.

Jared : Non, t'enlève cette musique satanique !

- Taisez-vous, putain.

Samuel : Bah, c'est Jared qui a commencé.

Jared : Je veux juste pas écouter des musiques sataniques.

Je soupire, j'arrache le téléphone des mains de Samuel et je mets "Oh Happy Day". Ils arrêtent enfin de se disputer et Jared continue à conduire.

Bar restaurant 📍

Jared : Pourquoi on est obligé de venir regarder le match ici ? Alors qu'on pouvait très bien le regarder chez moi ou chez Jordan.

Samuel : C'est mieux de le regarder dans un bar, wesh. Il y a beaucoup plus d'émotions et en plus tu peux manger.

Jared se gare puis on descend et on entre dans le bar qui fait aussi restaurant. Aujourd'hui, c'est Samuel qui offre, à chaque fois qu'on mange dehors, c'est l'un de nous qui paye pour tout le monde. Les bails de "chacun paye sa part", on laisse ça pour les gosses.

Notre commande passée, on part s'asseoir.

Samuel : C'est quoi le score ?

- Zéro-zéro.

{...}

Jared : Le match il était trop nul, wesh.

Samuel : Pour toi, mais pas pour moi.

Jared : Si tu veux, mais le basket, c'est largement mieux.

Samuel tourne sa tête vers Jared et lui lance un regard noir.

Samuel : T'as dit quoi ? Le basket mieux que le foot ? Mais je rêve là !

Jared : Oh, calme-toi, je donne juste mon avis.

Samuel : Est-ce que quelqu'un a demandé ton avis ici ? Non, donc la prochaine fois, tu fermes ta bouche si c'est pour dire des bêtises pareilles.

Samuel et le foot ? Une grande histoire d'amour.

Jared : Nique ta sœur, Samuel.

Samuel : J'ai pas de sœur, connard.

Nous sortons du bar en riant. Alors que nous avançons vers la voiture de Jared, je remarque une silhouette familière au loin. Je plisse les yeux pour mieux distinguer la personne, et je crois que c'est Adayah, mais je peux pas en être certain vu qu'il fait vraiment noir.

A D A Y A H Où les histoires vivent. Découvrez maintenant