52

2.4K 164 51
                                    

Adayah 🥀


Aéroport JFK, New-York 📍


10:30 p.m

Nous avons atterri il y a environ dix minutes. Jordan est en train de récupérer nos bagages, pendant que je suis assise avec Àngel qui dort dans mes bras. Quand Jordan a fini de récupérer toutes nos valises, nous sortons de l'aéroport pour rejoindre la voiture de Jared. Il est venu nous chercher avec Samuel.

Les garçons aident Jordan à mettre les bagages dans le coffre. Pendant ce temps, je monte avec Àngel et je m'attache correctement. Ensuite, les garçons montent à leur tour et Jared démarre en mettant de la musique. Il met du reggaeton, j'entends Jordan souffler.

- Jared, je t'aime, t'as des bons goûts.

Jared : Grâce à toi et à Sofía, j'ai vu la lumière, le reggaeton c'est trop doux.

- Merci, merci.

Jordan souffle encore, je ne sais pas quel problème il a avec le reggaeton lui.

Samuel : Vous avez passé un bon séjour en France ?

- Oui, c'était trop bien surtout quand on est allés à Paris.

Jordan : Non, quand on était dans le Sud c'était bien, mais quand on est arrivés à Paris, nos vacances sont devenues ennuyeuses.

- Tu mens, Jordan, c'était trop bien à Paris aussi.

Jordan : T'as juste aimé parce que tu te croyais dans "Emily in Paris".

- Et alors ? Bref, moi j'ai aimé mes vacances, c'est le plus important, on s'en fout de ton avis.

Jordan : Ok, Adayah.

- Bref, il est fatigant votre ami par moment, hein ?

Jordan : Dit-elle. Bref, je vais pas te calculer et je vais mettre ça sous le compte des hormones.

Quand il finit sa phrase, il se rend immédiatement compte de sa bêtise. Samuel et Jared tournent la tête vers nous et nous regardent avec des gros yeux.

Samuel : Je rêve ou t'as dit hormones ?

Jordan : Tu rêves, je n'ai pas dit hormones.

Jared : Si, tu l'as dit. Adayah, tu es enceinte ?

Je lui rapidement toujours une excuse valable.

- Tu demandes si je suis enceinte juste parce que j'ai grossi, hein ? Ok, c'est comme ça maintenant ? On ne peut même plus grossir en paix ?

Jared : Mais wesh, pourquoi tu mélanges tout comme ça ? Je suis désolé, je ne voulais pas te vexer.

Samuel : Toujours toi pour faire des gaffes, Jared.

Jared : Ferme-la, j'ai pas fait exprès. Je suis sincèrement désolé, Adayah, je ne voulais pas que ma question t'offense.

- Je te pardonne, Jared, ce n'est pas grave.

Jared acquiesce en souriant, je pose ma tête sur l'épaule de Jordan.

Jordan : Tu veux qu'on leur dise maintenant pour le bébé et les fiançailles ? Me demande-t-il en chuchotant dans mon oreille.

A D A Y A H Où les histoires vivent. Découvrez maintenant