65

1.6K 121 86
                                    


Adayah 🥀

4:00 p.m

J'essuie mes larmes, j'arrange rapidement mes cheveux, je prends mon sac et je sors du bureau.

- Cristina, tu peux annuler mon rendez-vous avec monsieur Jones, s'il te plaît. Présente-lui toutes mes sincères excuses, mais je ne me sens vraiment pas bien. Reporte le rendez-vous pour dans deux jours, s'il te plaît.

Cristina : Le problème est qu'il est déjà là, madame. Je peux aller le voir et lui dire que vous avez eu une urgence.

- Non, laisse tomber. Comme il est déjà là, je vais le recevoir. Préviens seulement Jordan que je vais partir après ce rendez-vous.

Cristina : D'accord, madame.

Je lui souris, elle me rend mon sourire et j'entre dans mon bureau. Quelques minutes après, monsieur Jones entre également dans mon bureau.

Jones : Bonjour, mademoiselle Alvarez.

- Madame Alvarez, et bonjour.

Jones : Je ne vois pas d'alliance à votre annulaire, ce sera donc mademoiselle.

- Vous ne voyez pas la bague de fiançailles sur mon annulaire ? Ne m'appelez pas mademoiselle, monsieur.

Jones : Vous avez du caractère, j'aime bien, j'aime beaucoup même.

Il me regarde en se léchant les lèvres. C'est vraiment le genre d'hommes que je n'aime pas. Il me dégoûte, il fallait que j'annule mon rendez-vous avec lui. Je sens que je ne vais pas le supporter.

- Bref, nous pouvons commencer notre rendez-vous, monsieur Jones ?

Jones : Oui, mademoiselle Alvarez.

Je souffle d'agacement, cette journée est vraiment maudite, ce n'est pas possible.

Jones : J'ai contacté cette agence car j'ai besoin d'une nouvelle salle de sport. Je veux que vous aménagiez mon sous-sol en une salle de sport.

- D'accord, monsieur Jones. Vous pouvez m'en dire plus sur les couleurs que vous voulez, le type de machines de sport, pour que je puisse faire le croquis.

Il commence à me décrire comment il voit la pièce et, en même temps, je dessine le croquis. Quand je termine, je le lui montre.

- Vous aimez bien ?

Jones : Ouais, j'aime beaucoup. Vous êtes douée dans votre travail.

- Je le sais, mais merci.

On continue à discuter de son projet pendant une demi-heure.

- Bon, nous avons terminé. Je vous recontacterai pour vous donner un autre rendez-vous.

Jones : D'accord. Puis-je savoir quel est votre prénom avant de nous quitter ?

- Vous n'avez pas besoin de le connaître. Vous pouvez maintenant partir, monsieur Jones.

Il me regarde en souriant de manière très malsaine, puis sort de mon bureau. Pourquoi ai-je repris le travail aujourd'hui ?

A D A Y A H Où les histoires vivent. Découvrez maintenant