13

3.7K 215 24
                                    

- ADAYAH -

5:26 p.m

Ça fait deux heures que nous sommes à l'hôpital, et ils ne nous donnent aucune nouvelle de mon fils.

Jordan pose sa main sur la mienne; il a dû comprendre que j'avais peur.

Jordan : Arrête d'avoir peur, Adayah, je suis sûr que tout va bien.

- Alors pourquoi ils ne viennent pas nous donner des nouvelles ?

Jordan : Ils doivent être très débordés aujourd'hui. Ils vont bientôt nous donner des nouvelles, ne t'inquiète pas, dit-il en caressant ma main.

À peine finit-il sa phrase qu'un médecin s'approche de nous.

Médecin : Bonjour, vous êtes bien les parents du petit Àngel ?

- Oui, je suis sa mère. Comment va-t-il, docteur ?

Médecin : Votre fils va bien, mais la crise a été très violente pour lui, donc je préfère le garder en observation cette nuit.

Je soupire de soulagement.

- D'accord, docteur, est-ce qu'on peut le voir ?

Médecin : Bien évidemment, suivez-moi.

On se lève et on le suit jusqu'à une chambre dans le service pédiatrique. Il ouvre la porte et je vois mon bébé allongé sur le lit avec un masque à oxygène sur le nez et la bouche. Je m'avance rapidement vers lui et le prends dans mes bras.

Médecin : Il dort à cause des médicaments qu'on lui a donnés.

- D'accord, mais vous savez ce qui a déclenché sa crise ?

Médecin : Il a été exposé trop longtemps dans un endroit poussiéreux.

Je soupire. J'avais bien prévenu l'école qu'il ne pouvait pas rester dans des endroits avec beaucoup de poussière.

Médecin : Je vais vous laisser.

Jordan : D'accord, merci beaucoup.

Médecin : Je vous en prie.

Il sort de la chambre, Jordan reste à côté de la porte. Je m'assois sur une chaise qui est juste à côté du lit. Je prends sa main dans la mienne; elle est extrêmement froide. Je ne peux pas m'empêcher de verser quelques larmes.

{...}

8:27 p.m

Je ne peux malheureusement pas rester avec Àngel cette nuit. Je ne voulais pas laisser mon fils seul, mais je n'ai pas de choix. Après lui avoir dit au revoir, je suis sortie de l'hôpital avec Jordan.

Il voulait me ramener chez moi, mais je ne voulais pas rentrer sans Àngel. Comme il allait à l'agence pour terminer son travail, je me suis proposée pour l'aider. Au début, il avait refusé en disant que j'étais fatiguée et que je devais me reposer. J'ai continué à insister, et il a fini par accepter. Ça fait maintenant deux heures qu'on est dans son bureau en train de travailler sur son nouveau projet en cours, une chaîne d'hôtels qui a contacté l'agence "Luzolo Design" pour la construction de leur nouvel hôtel.

- T'as déjà commencé à faire les plans ou pas ?

Jordan : Ouais, j'ai même terminé celui du hall et des chambres. J'ai également fait l'extérieur, mais j'aime pas, je trouve que c'est un peu trop chargé.

- Montre.

Jordan : Viens voir.

Je me lève et je vais derrière son bureau. Il se lève pour que je puisse m'asseoir. Je regarde le design qu'il a fait.

A D A Y A H Où les histoires vivent. Découvrez maintenant